Publicité

La Bibliothèque de l'histoire des sciences bientôt ouverte après l'incendie du mois d'août

  • bib_h_sciences.jpg

    du public dans une bibliothèqye
    La bibliothèque de l'Histoire des sciences devrait rouvrir ses portes le 5 juillet 2016 après 10 mois de fermeture (Knowtex / Flickr)
  • Les 6 heures d'incendie du mois d'août ont été suivies de 10 mois de remise en état pour que la bibliothèque puisse rouvrir ses portes.

    La Cité des sciences, à Paris, en a presque terminé avec l'incendie du mois d’août. C'est au tour de sa Bibliothèque de l'histoire des sciences de rouvrir ses portes le 5 juillet, plus de dix mois après les événements.

    L'espace d'étude sera accessible et la consultation du fonds contemporain possible. Le fonds ancien reste indisponible jusqu'à une date indéterminée, le temps que les dommages causés par l'eau et la poussière soient entièrement pris en charge.

    D'autres espaces accessibles

    Cette bibliothèque spécialisée est située dans la Cité des sciences et de l'industrie de la Villette, dans le 19ème arrondissement de Paris. Elle propose des collections « dédiées à l'histoire, la sociologie, la philosophie, la didactique et la muséologie des sciences et des techniques ».

    Sa présentation devrait à nouveau faire sens à partir du 5 juillet : « cette bibliothèque d'étude accueille étudiant-e-s, universitaires, chercheur-euse-s pour des recherches approfondies, ainsi que que tout-e amateur-trice des domaines de spécialité ».

    Elle fait partie d'un ensemble plus vaste, la Bibliothèque de la Cité des sciences, dont tous les autres espaces ont été rouverts au mois d'octobre. La bibliothèque jeunesse, l'espace informatique, la serre et toute la bibliothèque principale dédiée à la documentation technique et scientifique sont notamment accessibles.

    Un incendie ravageur

    Dans la nuit du 19 au 20 août, un incendie d'origine accidentelle s'était déclenché dans la zone en travaux de la Cité des sciences. Cette travée était destinée à accueillir le futur centre commercial de la Villette, et les autres travées n'ont pas été touchées.

    120 pompiers et une trentaine d'engins ont été mobilisés durant 6 heures pour contenir les flammes. 10 000 mètres carrés ont été atteints. C'est surtout l'eau utilisée par les pompiers et les systèmes anti-incendie qui ont endommagé la bibliothèque.

    « Des opérations de restauration complexes et un nettoyage spécialisé de l'ensemble des surfaces et des installations techniques touchées » ont été lancés par la Cité des sciences et ont permis une réouverture échelonnée.

    Des « tests sur les eaux et les suites de l'incendie » sont toujours en cours, précise le service presse de la bibliothèque et « la remise en état se poursuit » notamment pour éliminer toute la poussière dégagée par l'accident.

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    covid-19-bibliotheque
    Mesures sanitaires de lutte contre la pandémie de Covid-19, la fermeture au public des bibliothèques puis l’interdiction de déplacement en France, entrées en vigueur le 14 puis le 17 mars 2020, ont évidemment fortement impacté les établissements. Un confinement qui s’est pourtant pas traduit par l’arrêt d’activité des bibliothécaires. Nombreuses ont été leurs initiatives, d’une part, pour continuer de proposer une offre de lecture et de culture, d’autre part, pour accompagner les publics dans cette situation nouvelle. Les ressources numériques ont été sollicitées comme jamais. Les bibliothécaires universitaires ont également agi. A l’étranger, les actions durant le confinement ou en phase de déconfinement sont aussi le lot des bibliothèques. Enfin, pour le secteur des librairies et de l’édition, cette période se traduit par de lourdes difficultés économiques. Peu à peu, chacun se tourne vers l’après.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !
    GP_62
    Les bibliothèques sont de vieilles institutions. Cependant, si elles restent des sanctuaires du savoir et des points de repère dans une ville ou sur un campus, elles n’en sont pas moins capables d’innovations, dans un monde qui change, pour attirer de nouveaux publics tout en gardant les anciens. Ces innovations s’opèrent par petites touches ou à travers de vastes chantiers. Les évolutions des usages forment le moteur de la transformation. Il est devenu nécessaire d’élargir les horaires d’ouverture, de faire davantage appel à l’automatisation, de procéder à des “mesures d’impact” et d’ajuster son offre. Les challenges sont nombreux : gestion des données de recherche, transition bibliographique, prêt numérique, mobilité, chatbot, question des communs, prêt d’objets, tenue d’ateliers, présence à travers les réseaux sociaux, maîtrise de l’expérience utilisateur… Logiciels, mobilier, automates et équipements divers : les moyens à la disposition des bibliothèques prennent aussi part à l’innovation.
    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    des bibliothèques proposant des ressources numériques ont constaté depuis le début du confinement une augmentation des usages de leurs ressources en ligne, selon une enquête flash menée par le ministère de la Culture fin mars 2020.
    Recevez l'essentiel de l'actu !
    Publicité

    banniere-archimag_2_0.gif

    doc 2020.PNG

    banniere GP52 web.png