Publicité

Congrès ABF : les bibliothécaires sont-ils devenus les Shiva de la fonction publique ?

  • congr_abfptvers.jpg

    Xavier Galaup et Alice Bernard lors de l'ouverture du congrès de l'ABF (Archimag)
  • L'Association des bibliothécaires de France organise son 31ème congrès à Paris autour du thème des frontières.

    "Monsieur le Ministre n'a pas pu venir..." se désolait Alice Bernard lors de l'ouverture du congrès annuel des bibliothécaires de France. A vrai dire, les bibliothécaires se sont montrés peu surpris par l'absence du Franck Riester : les ministres de la Culture qui honorent le congrès de l'ABF se comptent sur les doigts d'une seule main.

    Cela n'a pas empêché la nouvelle présidente de l'ABF de lancer quelques pistes de réflexion qui seront débattues lors de cette 31ème édition qui a pour thème : "Au-delà des frontières".

    Confrontés à une multitude d'enjeux, les bibliothécaires sont par exemple incités à élargir leurs horaires d'ouverture : "mais quelle ouverture ? Pour qui ? Une dotation financière temporaire est-elle la seule solution ? Ne vaut-il pas mieux investir dans les services rendus aux usagers ?" demande Alice Bernard.

    La médiathèque contre l'illectronisme et les infox

    On sait que les médiathèques sont souvent aux avant-postes pour lutter contre l'illectronisme qui touche près de 13 millions de personnes en France. Mais à force de se diversifier "le bibliothécaire ne risque-t-il pas de devenir le Shiva de la fonction publique ?" s'interroge la présidente de l'ABF.

    Pour son prédécesseur à la tête de l'association, Xavier Galaup, c'est déjà le cas : "la bibliothèque comme Troisième lieu nous a amenés à élargir nos services : de l'atelier tricot à la conférence philosophique en passant par les ateliers impôts, nous sommes devenus des hommes et des femmes à tout faire". Les congressistes s'interrogeront d'ailleurs sur la mission des bibliothécaires dans l'éducation aux médias.

    Le 31ème congrès de l'ABF se tient jusqu'au 8 juin à la Porte de Versailles à Paris.

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    76
    des répondants à notre grande enquête sur les professionnels de l'information et l'entrepreneuriat affirment être attirés par le statut d’entrepreneur (créateur d’entre-prise, indépendant, freelance, etc.).

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png