Article réservé aux abonnés Archimag.com

Le recours à Dataverse pour la gestion de données de recherche en Belgique

  • dataverse-gestion-donnees-recherches-universite-louvain.jpg

    utiilisation-dataverse-gestion-donnees-recherche-bibliotheques-archives
    L’Université catholique de Louvain propose, depuis 2019, un service open data de gestion des données de recherche garantissant une pérennité de 15 ans. (EmDee/Wikicommons)
  • En Belgique, des bibliothèques universitaires et des services d’archives ont fait le choix du logiciel Dataverse comme instrument principal de gestion de leurs bases de données de recherche. Objectif : garantir la conservation des données tout en assurant leur diffusion dans le monde entier via la participation à un réseau de répertoires interconnectés.

    mail Découvrez toutes les newsletters thématiques gratuites d'Archimag dédiées aux professionnels de la transformation numérique, des bibliothèques, des archives, de la veille et de la documentation.

    La science ouverte suppose la diffusion sans entrave des résultats, des méthodes et des produits de la recherche scientifique. Elle s’appuie sur l’opportunité que représente la mutation numérique pour développer l’accès ouvert aux publications et - autant que possible - aux données, aux codes sources et aux méthodes de la recherche.

    De préférence, elle respecte les principes FAIR : « findable » (découvrables), accessibles, interopérables et réutilisables. Ce qui implique une information adéquate sur la façon dont les données ont été collectées et traitées (leur provenance) et des licences appropriées.

    Lire aussi : Congo Mémoire, une plateforme numérique dédiée aux données de bibliothèquesSi, dans un premier temps, l’attention s’est portée principalement sur l’accès aux résultats via les publications, l’importance de l’ouverture aux données de recherche, et donc d’une gestion appropriée, s’est pro....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    écoresponsabilité-devenir-professionnel-engagé
    Devenir plus responsable écologiquement? C’est à chaque professionnel de l’information de se lancer. Les initiatives couvrent une large palette : décarbonation de son activité, achats responsables, développement de compétences durables, partage des surplus… Rappelant les enjeux et les données, ce dossier montre les réalisations de différents acteurs.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Dans un rapport remis au gouvernement, l'ADEME et l'ARCEP estiment que l’empreinte carbone du numérique pourrait tripler à l'horizon 2050. Toujours en direct du Salon Documation, nous avons demandé aux exposants comment ils intégraient la question de l'écoresponsabilité dans leurs activités.
    Publicité

    Serda Formations Documentation 2023