Publicité

L’INSP va plus loin dans la mutualisation des revues scientifiques grâce à Syracuse et Mir@bel

  • alfeo-syracuse-mirable-mutualisation-ressources-scientifiques.png

    archimed-syracuse-mirabel-insp
    Affichages au portail d’un article et d’une revue sur le portail Syracuse de l’INSP, enrichi des données Mir@bel. (DR)
  • Le portail Mir@bel, lancé en 2009, permet à ses 85 établissements partenaires de référencer les accès en ligne de plus de 12 000 revues (texte intégral, sommaires, etc.). Une collaboration entre Mir@bel, les équipes de l'Institut National du Service Public (ex Ecole nationale d’administration) et celles d'Alfeo a permis d'intégrer complètement ce service à la plateforme documentaire Syracuse. Les utilisateurs bénéficient désormais d'un accès simplifié aux périodiques électroniques. 

    Bien du chemin a été parcouru par Mir@bel depuis son lancement en 2009 ! Initié, il y a plus de 10 ans, par Sciences Po Lyon, Sciences Po Grenoble et l’École normale supérieure de Lyon, ce projet collaboratif  rassemble aujourd’hui plus de 85 institutions autour d’une base de connaissances partagées.

    “Nous nous sommes élargis à la fois en termes de domaines et de régions géographiques. Nous comptons plus de 275 contributeurs professionnels, qui travaillent avec des intégrateurs et éditeurs de revues scientifiques”, indique Sophie Fotiadi, Coordinatrice du réseau Mir@bel à Sciences Po Lyon. 

    “Mir@bel propose des métadonnées descriptives pour plus de 12 000 revues. Grâce à ces métadonnées, Mir@bel est capable de préciser qu’une revue est accessible sur abonnement chez tel éditeur, mais aussi de décrire tout l’environnement et l’écosystème de la revue en ligne. Pour certaines bibliothèques, Mir@bel est la porte d’entrée vers les revues numériques, avec la possibilité d’exporter les données pour que toute personne y ait accès. De plus en plus de bibliothèques viennent pour valoriser des revues publiées dans leurs établissements”, ajoute-t-elle.

    Un vaste projet de réinformatisation avant tout pour l’INSP

    Si Mir@bel est en mesure de proposer autant de ressources (100 revues ajoutées tous les mois), c’est notamment grâce aux efforts de mutualisation et d’enrichissement fournis par ses nombreux partenaires. Parmi eux, l’INSP a rejoint le projet dès 2010 sur le suivi de revues administratives. Mais en 2018, un vaste projet informatique a remis Mir@bel sur le devant de la scène. Dans le cadre du changement de son SIGB, l’ENA a fait appel à Alfeo pour se doter d’un nouvel outil documentaire. Ce projet a été l'occasion de moderniser l'offre documentaire et d'avancer de nouveaux services en s'appuyant sur les possibilités de Syracuse et la réactivité d'Alfeo.

    “Nous avions des questionnements autour de nos accès aux revues et de nos articles. Ici, nous dépouillons beaucoup de revues et notre catalogue compte plus de 230 000 articles de périodiques. En 2020, nous avons mené une étude assez poussée sur l’utilisation et la pertinence de proposer un outil de découverte, qui se serait révélé surdimensionné et trop coûteux pour nous. Nous nous sommes aperçus que le plus important était de développer une solution technique avec Mir@bel, en l’utilisant comme un résolveur de liens”, explique Claire Uhlrich, Animatrice groupe projet à l’INSP, administratrice de Syracuse et adjointe au centre de recherche et d’ingénierie documentaire. 

    Alfeo, Mir@bel et l'INSP ont alors travaillé de concert pour faire aboutir le projet. 

    Un partenariat gagnant-gagnant

    L’INSP, Mir@bel et Syracuse ont conçu un nouvel éco-système de signalement des revues :

    • d’un côté, Mir@bel fait office de résolveur de liens sur le portail de l’INSP, en indiquant aux utilisateurs où ils peuvent trouver le texte intégral d’un article à partir de ses métadonnées (périodique concerné et date de parution)
    • de l’autre, 30 % des revues électroniques auxquelles l’INSP est abonné, jusqu’alors absentes de Mir@bel, ont été intégrées au catalogue, avec une forte mobilisation des équipes de l’INSP pour mettre à niveau les données.

    “Mir@bel est devenu notre outil de gestion des accès électroniques aux revues et aux articles. Il est très simple, intuitif”, souligne Claire Ulrich. “Mir@bel offre une certaine souplesse, et c’est pour nous une grande facilité d’intégrer nos revues sur Mir@bel”, renchérit Claire Simoncelli, Chargée d’études documentaires à l’INSP et responsable des revues en ligne.

    L’accompagnement, un facteur de réussite indéniable

    Autant de bénéfices dont l’INSP n’aurait pu profiter sans Alfeo, justement choisi pour son expertise dans le développement de portails documentaires, comme le fait savoir Claire Uhlrich.

    “Ce que nous voulions, c’est que le SIGB permette de référencer toutes nos revues et que les accès en ligne soient mis à jour régulièrement. Ces deux aspects ont été pris en compte, avec l’enrichissement sur le portail des liens vers la ressource en ligne par l’API de Mir@bel, et la synchronisation des états de collection électroniques" dans le catalogue local, côté SIGB”, précise l’administratrice de Syracuse.

    L’INSP a travaillé en étroite collaboration avec les équipes Alfeo dans le cadre d’un co-développement, porté par les deux parties prenantes. L'ensemble des utilisateurs de Syracuse ont désormais accès à ce service. Produit en 2021, le module d’enrichissement via Mir@bel est aujourd’hui utilisé par une dizaine de clients Alfeo, et des bibliothèques de Lecture Publique.

    Des avantages à de multiples niveaux

    Outre cette fonctionnalité inédite, l’INSP observe de nombreux avantages grâce à Syracuse : suivi des revues, accès aux articles et revues en ligne facilité pour l’usager, forte implication des collaborateurs dans la gestion des revues (avec 12 professionnels dans l’équipe, contre 3 auparavant), moissonnage OAI de Cairn, intégration de flux de veille Scoop-it et de flux émanant du site Vie publique, …

    “Avec le système d’import/export mis en place, nous intégrons tous les titres dans notre catalogue, et les utilisateurs peuvent voir précisément les titres auxquels nous sommes abonnés. Au lancement de notre projet, nous voulions un unique point d’accès à toutes les revues, qui sont très consultées. Nous avons basculé notre catalogue en accès public en 2022 et nous l’avons présenté à plusieurs journées du réseau Sudoc PS (réseau national pour le signalement des Publications en Série). Tout cela a eu un bel écho”, témoigne Claire Simoncelli.

    L'INSP devrait continuer de participer aux évolutions de Syracuse en affinant l'expérience utilisateur : affiner l'information diffusée pour signaler les lacunes ou les dates d'embargo, prioriser l'accès au texte intégral et s'adapter au vocabulaire des usagers, et à l’enrichissement de Mir@bel.

    "Des ajouts facilités par la réactivité des équipes d'Alfeo et de Mir@bel", souligne l'INSP.

    > Découvrez le nouveau portail documentaire de l'INSP

    > Téléchargez le témoignage de Mirabel & L'Institut National de Service Public au format PDF

    alfeo_0.jpg

    Contact
    Alfeo
    49 boulevard de Strasbourg
    59000 Lille
    Tél. : +33 3 20 13 10 60
    https://alfeosoft.com/
     

     

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité

    couv_documentation_2022.png