Publicité

Cybersécurité : les entreprises asphyxiées par les mots de passe

  • LogMeIn_MotsDePasse.jpg

    cybersécurité-entreprises-mots de passe
    Le vol et la réutilisation des mots de passe sont liés à 80 % aux différentes failles de sécurité. (Schluesseldienst/Pixabay)
  • LastPass solution de gestion de mot de passe de LogMeIn entreprise américaine de service informatique publie comme chaque année son rapport sur la sécurité des mots de passe. Le trop grand nombre de mots de passe rend la gestion compliquée et cause un risque pour la sécurité.

    Le rapport publié par LastPass, solution de gestion de mot de passe de la société américaine LogMeIn, nous révèle les différents comportements qu’adoptent les employés concernant la gestion de leurs mots de passe. Les quelque 47 000 entreprises qui utilisent LastPass comme gestionnaire de mots de passe par le biais de leurs données ont permis d’établir ce rapport.

    Certaines pratiques sont très répandues chez les salariés comme la réutilisation des mots de passe, et ce malgré l’effort des entreprises pour mettre à leur disposition des outils de sécurité. Comme c’est le cas de l’authentification multifactorielle dont plus de la moitié des entreprises dans le monde se servent (57 %), soit une augmentation de 12% en comparaison de l’année dernière. 

    Par ailleurs, on remarque dans les grandes entreprises que les salariés doivent en moyenne gérer 25 mots de passe, alors que ceux issus de petites structures en ont à leur charge 85.

    Gérer plus facilement ses mots de passe ? 

    Il existe cependant une solution pour limiter cette surcharge de mots de passe. Par exemple l’utilisation de l'authentification unique (single sign-on, SSO) offre la possibilité aux employés de se rendre sur leurs différentes applications en ne procédant qu’à une seule authentification. Pour le moment, ce système n’est utilisé que par moins de 50 % des sociétés.

    Une lutte des entreprises et des gouvernements contre les menaces informatiques 

    Néanmoins, les menaces informatiques restent un réel souci, et la protection des données personnelles s’avèrent être un enjeu essentiel pour les entreprises. De nombreux règlements et directives sont adoptées par les gouvernements afin de lutter contre le phénomène et de protéger l’économie numérique.

    Comme l’adoption de l’authentification multifactorielle dans des pays comme le Danemark  (46 %), les Pays-Bas (41 %) et l’Allemagne (32 %) qui risque de croître grâce au règlement général sur la protection des données (RGPD). 

     

     

     

     

     

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    63
    C'est la part des entreprises françaises qui adhèrent à la dématérialisation des notes de frais.

    Recevez l'essentiel de l'actu !