Publicité

La signature électronique profite du confinement

  • signat_elec.jpg

    La signature électronique pour les ventes et les ressources humaines (freestocks)
  • La crise sanitaire a joué le rôle d'élément déclencheur dans l'adoption d'une solution de signature électronique, notamment dans les entreprises de taille intermédiaire.

    Dopée par la crise sanitaire et le télétravail, la signature électronique fait de plus en plus d'adeptes dans les entreprises. Selon une étude réalisée par l'éditeur Universign et YouGov, les professionnels évoluant dans le domaine de la contractualisation sont toujours plus nombreux à y recourir. Près de la moitié des professionnels interrogés (49 %) ont utilisé la signature électronique pour les ventes et 41 % pour des documents liés aux ressources humaines.

    Les utilisateurs mettent en avant trois avantages comparatifs : la simplicité d'utilisation (35 %), les garanties juridiques (16 %) et le choix du niveau de sécurité (14 %).

    Elargissement des usages

    Les entreprises qui ont adopté la signature électronique pendant ou après le premier confinement appartiennent majoritairement à la catégorie ETI (53 %) devant les PME (41 %).

    "Cette enquête révèle qu’une majorité des professionnels sont favorables à un élargissement des usages de la signature électronique dans l’entreprise" explique Julien Stern, Président d’Universign ; "cela prouve que le niveau de maturité a évolué en très peu de temps. Une très grande majorité a bien compris le potentiel à long terme de la signature électronique".

    Enquête réalisée auprès de 1018 actifs français. Le sondage a été effectué en ligne par YouGov, du 18 au 21 janvier 2021.

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    4
    C'est le montant de la levée de fonds réalisée par la start up Affluences.
    Publicité

    Couv demat 2020.png