Publicité

Métiers du SI : le Cigref présente sa nouvelle Nomenclature

  • group-young-business-people-working-office.jpg

    metiers-si-avancees-numeriques
    La Nomenclature 2022 demande un travail de terrain des grandes organisations françaises membres du Cigref.
  • Le Cigref présente sa Nomenclature 2022 des métiers des SI ; une nouvelle version plus en phase avec la réalité du terrain, adaptée aux normes européennes et aux avancées numériques. 

    Le numérique, en constante évolution, oblige le Cigref à revoir régulièrement la catégorisation des métiers des SI. Depuis sa création en 1991, l’association de grandes entreprises et d’administrations publiques françaises, dédiée à la réussite des projets numériques, propose une description des métiers existant dans les Directions des Systèmes d’Information (DSI), organisée dans la Nomenclature des métiers des SI. La version de septembre 2022 de la Nomenclature, pilotée par Olivier Cail, le DSI de Maisadour, et rédigée par Frédéric Lau, directeur de mission au Cigref, présente des nouveautés.

    9 grandes familles de métiers des SI

    La version 2022 de la Nomenclature des profils métiers des SI du Cigref définit une cinquantaine de métiers organisés dorénavant en neuf familles (contre sept familles, dans la version précédente)  : organisation et gestion des évolutions du SI, management de projets, cycle de vie des applications, mise à disposition et maintenance en condition opérationnelle des infrastructures, support et assistance, sécurité, management opérationnel, données et relations fournisseurs. Chaque profil métier se compose de plusieurs domaines : mission, activités et tâches, livrables, indicateurs de performance, parcours professionnel, tendances et facteurs d'évolution. 

    Cette nouvelle nomenclature se base sur des référentiels existants au sein des grandes organisations membres du Cigref comme la SNCF, Airbus et EDF, afin de présenter les métiers IT tels qu’ils sont aujourd’hui. Les progrès technologiques et la crise sanitaire ont dû obliger les métiers IT à évoluer et mettre à jour leurs compétences, dans le but de donner de la valeur ajoutée aux métiers et d'augmenter leur attractivité.

    Les métiers IT évoluent à grande vitesse 

    “Si les profils évoluent peu, les profils changent surtout par les nouvelles compétences nécessaires pour exercer les missions. Et ce sont ces compétences qui sont les critères principaux de recrutement ou de formation”, explique Frédéric Lau. Ainsi, grâce à l’outil de référentiel de compétences IT mis en place depuis 2005, cette nouvelle version met à jour de nombreuses compétences, et en ajoute également (il y a désormais 41 compétences), introduisant le concept des éléments transversaux. “Ces éléments transversaux (…) donnent des descripteurs supplémentaires dont l'importance varie pour chacune des compétences, allant du besoin de sensibilisation à un engagement proactif”, ajoute Frédéric Lau. Ainsi, des compétences comme l’accessibilité, l’éthique, les questions juridiques, le respect de la vie privée, la sécurité, le développement durable et l’utilisabilité ont été ajoutées à l’ensemble des compétences. 

    Lire aussi : La nouvelle norme ISO/TS 18759 Gestion des documents - Système de stockage est parue

    Des métiers qui s’adaptent aux nouvelles normes européennes

    Cette nouvelle édition prend également en compte l'intégration des compétences numériques de la norme européenne de 2019 (NF EN 16234-1-FR) dans l'ensemble des profils métiers. Cette édition, plus proche de la réalité, inclut ainsi des compétences et des aspects transversaux à chaque fiche métier issus d'une norme européenne, norme à laquelle le Cigref a grandement collaboré. 
     

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Digitalisation, innovation, hyper-connexion, accélération du changement : les pros de l’infodoc ne passent pas entre les gouttes ! Comment documentalistes, veilleurs, bibliothécaires et archivistes voient-ils leur avenir ?
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité

    supplement-confiance-numerique-270500.png