Publicité

LuxTrust : une large palette de services de confiance

  • luxtrust_cosi.jpg

    Signature
    LuxTrust accompagne les entreprises dans leurs parcours de transformation digitale afin qu’elles puissent facilement digitaliser leurs processus métiers.
  • Créée en 2005 à l’issue d’un partenariat public/privé entre les banques et le gouvernement luxembourgeois, LuxTrust est l’un des prestataires proposant la plus large gamme de solutions de confiance numérique au sein de l’Union européenne.

    De par son statut d’Autorité de Certification, toutes les solutions LuxTrust sont certifiées avec des niveaux de confiance, de responsabilité et de confidentialité optimaux, qualifiés selon le règlement eIDAS afin de simplifier et sécuriser les activités, les échanges et les transactions numériques des citoyens et des entreprises. La palette de services LuxTrust comprend l’identité numérique, l’intégration et la validation de la signature électronique, le cachet électronique, l’horodatage des actifs numériques, ainsi que la gestion du consentement conformément au RGPD. La plateforme COSI, par exemple, permet aux clients de signer, faire signer et cacheter leurs documents numériques en quelques clics seulement.

    Accompagner pour mieux digitaliser

    En plus de ces solutions offertes, LuxTrust accompagne les entreprises dans leurs parcours de transformation digitale afin qu’elles puissent facilement digitaliser leurs processus métiers. LuxTrust aide notamment les acteurs du secteur bancaire à intégrer la signature électronique dans leurs processus internes afin de dématérialiser l’entrée en relation client, et accélérer la signature de contrats et les transactions financières. LuxTrust met par ailleurs à disposition des grands facturiers (fournisseurs d’énergie, opérateurs télécoms, etc.) des services de cachet électronique qualifié afin de garantir l’authenticité de leurs factures.

    Un service complet de validation des signatures électroniques

    LuxTrust fournit un service de validation certifié au plus haut niveau (qualifié), aussi strict que simple à mettre en place. Pour réaliser l’ensemble des contrôles nécessaires, LuxTrust s’appuie principalement sur les informations présentes dans le certificat électronique embarqué avec le document signé. Respectant les standards européens ETSI, ce service de validation qualifié génère un fichier XML contenant les résultats de la vérification. Cacheté en qualifié par LuxTrust, ce dernier est ainsi opposable en cas de litige auprès d’un tribunal.

    Un service simple et compréhensible

    Automatique et totalement transparente, la validation de signature électronique est directement intégrée dans COSI. La plateforme génère aussi un rapport de validation simplifié au format PDF sur lequel figurent à la fois le résultat final de la validation et le détail des résultats des éléments vérifiés avec un code couleur (vert, orange ou rouge) selon le résultat de validation obtenu. Une manière rapide et compréhensible de visualiser le résultat de cette validation ! Ce service permet aux organisations d’obtenir, à travers une expérience simple, intuitive et automatisée et au moyen de rapports conformes et intelligibles, la validation des signatures électroniques produites dans toute l’Europe.

    La conformité pour maintenir la confiance

    LuxTrust entend également faciliter la conformité des organisations au RGPD, grâce à la plateforme IDKEEP. Cette dernière leur donne les moyens de collecter et de gérer de manière efficace, sécurisée et transparente leurs données personnelles et le consentement de leurs collaborateurs et clients. Elles ont dès lors le contrôle et la visibilité sur les attributs personnels qu’elles partagent (quels attributs, pour combien de temps et avec qui). 

     

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Saison 2, Ép. 5 - Archimag Podcast vous propose d'aller à la rencontre de Christine Bard. Historienne, spécialiste de l'histoire des femmes, du genre, du féminisme et de l'antiféminisme, elle a codirigé l'ouvrage "Les féministes et leurs archives". Elle préside aussi l'association Archives du féminisme et copréside l'AféMuse, l'Association pour un musée des féminismes. Elle revient sur la notion d'archives des féminismes, mais aussi sur le fonctionnement du Centre des archives d'Angers et la genèse du futur musée.
    Publicité

    supplement-confiance-numerique-270500.png