Publicité

DocTeller, la start-up anti-fraude qui traite les documents à l'aide de l'IA

  • docteller-start-anti-fraude-traite-documents-ia.jpg

    DocTeller-start-up-traite-documents-aide-IA
    "Nous fournissons une solution avec un taux de précision supérieur à 99 %, capable de traiter des documents mal orientés ou de mauvaise qualité", explique Johann Citerin, cofondateur et CTO de la start-up DocTeller. (freepik/peachfreepix)
  • Start-up de la "deep tech", DocTeller a mis au point une solution de traitement de documents qui s'appuie sur l’intelligence artificielle (IA) pour détecter les fraudes avec un taux de précision supérieur de 99 %. Rencontre avec le cofondateur et CTO de DocTeller, Johann Citerin.  

    enlightenedCET ARTICLE A INITIALEMENT ÉTÉ PUBLIÉ DANS ARCHIMAG N°375
    mail Découvrez Le Brief de l'IT, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels des data, de l'IT, de la digitalisation et de la transformation numérique !


    DocTeller en 3 données clés :

    • Année de création : 2023
    • Effectif : 10 personnes
    • Localisation : Paris

    DocTeller, c’est quoi ?

    DocTeller est une entreprise de "deep tech" spécialisée dans le traitement de documents à l’aide de l’intelligence artificielle (IA). Notre produit est une IA documentaire "full stack" proposant un traitement complet pour nos utilisateurs : reconnaissance, lecture et détection de fraude. Nous sommes également axés sur la transformation en profondeur du processus business des entreprises.

    Qui sont vos clients ?

    Nous préférons parler de partenaires plutôt que de clients. D’une part, nous travaillons avec différents acteurs des secteurs de l’assurance - Groupama, par exemple -, de la banque ou encore de l’immobilier. D’autre part, nous collaborons avec des fournisseurs de solutions logicielles ou de services d’externalisation qui utilisent notre solution en l’intégrant au sein de leurs produits ou de leurs offres. 

    Lire aussi : Fraude documentaire : l'IA et la blockchain au service des solutions

    Quel est le modèle économique de DocTeller ?

    Nous ne proposons ni abonnement ni engagement de durée ou de volume. Nous facturons nos services à la consommation afin de nous adapter au mieux à tous types de demandes, simples ou complexes, et à tous types d’entreprises, qu’elles soient petites ou grandes. Ce modèle nous permet d’accompagner progressivement chaque projet.

    docteller-start-up-traite-documents-aide-ia_0.jpg
    Légende : Johann Citerin, cofondateur et CTO de DocTeller. (DR)

    En 2024, comment être disruptif dans votre domaine ?

    Notre approche technologique est avant-gardiste. Nous fournissons une solution qui fonctionne en temps réel et possède un taux de précision supérieur à 99 %, capable de traiter des documents mal orientés ou de mauvaise qualité, ce qui permet de réduire drastiquement les erreurs. Par ailleurs, nous proposons de tester gratuitement notre produit directement sur notre site web afin que chacun puisse mesurer les capacités de la solution.

    Quels profils recrutez-vous ?

    Nous recrutons actuellement beaucoup de profils techniques, notamment des data scientists et des développeurs. Nous recherchons des personnes évidemment compétentes et autonomes dans leur domaine, mais qui disposent également d’un esprit particulièrement créatif.

    Lire aussi : IA, data mining, cyberenquête : l’administration s’équipe face à la fraude

    Quel est votre modèle d’entrepreneur ?

    Je dirais Elon Musk, pour son génie et son côté un peu "all-in".

    Chez DocTeller, c’est plutôt costume-cravate ou t-shirt ?

    L’ensemble de nos collaborateurs travaillent depuis chez eux. À la maison, chacun s’habille comme il le souhaite !

      À lire sur Archimag
      Les podcasts d'Archimag
      Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".

      2025-Catalogue Dématérialisation-Serda Formation