Trouver un emploi grâce aux réseaux sociaux, mythes et réalités

  • Une étude du cabinet de recrutement StepStone rapporte que les réseaux sociaux ne seraient pas un vecteur d’embauche très efficace. Pourtant, la vigilance doit être de mise pour les candidats car les recruteurs les utilisent pour influencer leur décision.

    Les réseaux sociaux sont-ils un atout pour trouver un emploi ? La plupart des candidats à l’embauche (81 %) pensent que oui, multipliant leur présence sur différents médias sociaux, spécialisés ou non, tels que LinkedIn, Facebook, Viadeo ou encore Twitter.

    Le cabinet de recrutement en ligne StepStone s’est intéressé à cette question dans son étude "Quel retour sur investissement du recrutement via les réseaux sociaux en Europe en 2013", publiée hier.

    2 % seulement de postes pourvus

    Elle montre en premier lieu que les réseaux sociaux ne permettent pas aux entreprises de recruter. En effet, seuls 2 % des postes vacants trouvent preneurs via les médias sociaux, "contre 24 % pour les ressources internes et 21 % pour les sites d’emploi".

    StepStone précise que "les réseaux sociaux sont plutôt un canal supplémentaire à utiliser parallèlement à d’autres supports de recrutement".

    En revanche, les réseaux sociaux semblent disposer d’un grand pouvoir d’influence sur la décision des recruteurs : en effet, 73 % des entreprises affirment s’en servir pour évaluer le profil des candidats. Ils auraient une influence positive dans 50 % des cas, et une influence négative dans un cas sur quatre.

    Attention au contenu publié !

    Ce qui pose problème dans la plupart des cas ? Des commentaires ou des images inappropriés sur la page profil du candidat. La contradiction des informations contenues dans le CV et celles publiées sur le profil sont également des motifs de rejet sans appel. 

    A quoi sont attentifs les recruteurs ? A la description des qualifications, aux compétences en communication et aux recommandation de tierces personnes.

    En conclusion, StepStone insiste sur la vigilance à adopter de la part des candidats à l’embauche vis à vis de leur comportement sur les réseaux sociaux : "bien qu’elles en soient conscientes, seul un tiers des personnes interrogées adaptent leur communication en conséquence".

    D’après l’agence, près d'une personne sur quatre ignore comment changer ses paramètres de confidentialité sur les réseaux sociaux. Des compétences primordiales à acquérir au plus vite !

    Le chiffre du jour
    C'est le montant total des pénalités infligées aux entreprises en 2022 - et à l'échelle internationale - pour le non respect du RGPD.

    Baromètre emploi

    baromètre bloc.png

    Les offres d'emploi
    Publiée le 26/01/2023

    Publiée le 26/01/2023

    Publiée le 26/01/2023

    Publiée le 26/01/2023

    Publiée le 26/01/2023

    Les derniers CV

    Documentaliste-chargée de veille

    Documentaliste depuis plus de 10 ans, je bénéficie d’une expérience multisectorielle dans différents domaines comme la presse, les mondes mutualistes ou bien encore le BTP, ayant ainsi pu démontrer ma polyvalence et mes capacités d’autonomie.

    Mes compétences : le rédactionnel, la veille, la communication et la gestion de l’information (analyse, synthèse...) afin de répondre aux besoins des utilisateurs via la diffusion d’informations pertinentes, fiables et adaptées.


    Stage de Master 2 en Cybersécurité/Gouvernance.

    Actuellement en Master 2 de RSSI avec l’UTT (Université Technologique de Troyes), je recherche un stage de fin de Master en cybersécurité pour finaliser mon diplôme. Je suis ingénieur et j’ai travaillé successivement dans les radiocommunications militaires puis civiles chez Thalès puis chez Alcatel-Lucent (aujourd’hui Nokia). Puis je me suis spécialisée en Cybersécurité à Télécoms Paris puis avec l’Université Technologique de Troyes.


    archiviste-documentaliste

    Titulaire d’une licence Classique (bac+4) en bibliotheconomie et les sciences documentaires de l’université d’Alger, je vous propose ma candidature au poste de responsable des archives référencé ci-dessus.

    D’abord documentaliste-archiviste pendant 12 ans au ministere des ressources en eau, puis 10 ans à l’agence nationale des activités minieres dans le secteur de l’energie et mines, dans laquelle j’étais plus particulièrement en charge des archives, je maîtrise parfaitement toutes les étapes de la chaîne archivistique et documentaire.


    Documentaliste - Archiviste

    Diplômée d'un Master 2 Gestion de l'information et du document en entreprise, je souhaite être documentaliste ou archiviste. J'ai mené à bien divers projets, dont la refonte d'un système d'organisation de documents et la mise en place de visualisations de données. Synthétique et polyvalente, je m'adapte rapidement et aime travailler en équipe afin de mener à bien les projets qui me sont confiés. Mes études artistiques m'ont permis de développer mon ouverture d'esprit, ma créativité et mon intérêt pour la culture.


    Documentaliste / Archiviste

    Titulaire d'une licence en Information communication, effectuée à l'Université de Nice. Actuellement en cours de validation de ma dernière année de Master 2, Gestion de l'information et du document en entreprise à l'Université de Lille. Étudiante curieuse et polyvalente, qui a eu la chance de découvrir des milieux professionnels variés, de la communication au journalisme en passant par la gestion de l'information. Hyperactive et indépendante, je travaille en parallèle de mes études en tant que vendeuse en CDI dans la même société depuis 2013.