Publicité

Plus de 80 000 organisations ont désigné un DPO

  • dpo-cnil.jpg

    Plus-80000-organisations-ont-designe-DPO
    Les DPO disposent d'une permanence juridique téléphonique au sein de la Cnil (Pixabay / Elchinator)
  • Le nombre de délégués à la protection des données continue de croître régulièrement en France notamment au sein de l'administration publique, de l'enseignement et de la santé.

    Quatre ans après l'entrée en vigueur du RGPD, le nombre d'organisations ayant procédé à la désignation d'un DPO s'est établi à 81 393 (chiffre arrêté en 2021). Selon le rapport d'activité de la Cnil, le nombre de DPO (data protection officer ou délégué à la protection des données) est estimé à 28 810 : une même personne pouvant remplir la mission de DPO pour plusieurs entreprises et organisations. La France comptait 11 000 DPO en 2019 et plus de 21 000 en 2020.

    Trois secteurs font figure de bons élèves :  l'administration publique, l'enseignement et la santé. Tous secteurs confondus, un tiers des DPO français sont issus du secteur public. La Cnil, qui accompagne les DPO dans leurs nombreuses missions, a mis en place une permanence juridique téléphonique qui a reçu plus de 4 100 appels au cours de l'année 2021. Nouveauté : la Commission a prévu cette année de se déplacer en régions pour accompagner les DPO éloignés de Paris.

    Le DPO, un rouage essentiel

    Le délégué à la protection des données est chargé de piloter la conformité au règlement européen sur la protection des données au sein de l’organisme qui l’a désigné. "S'il n'est pas responsable de la conformité de l'organisme, il en est un rouage essentiel capable d'allier expertise et conseil à toutes les étapes des projets impliquant l'utilisation des données personnelles" rappelle la Cnil.

    La troisième édition de l'étude consacrée aux DPO et menée conjointement par le ministère du Travail et la Cnil sera publiée dans le courant de l'année.

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".

    Serda Formations Data 2023