Article réservé aux abonnés Archimag.com

Veille : chercher et identifier les bonnes personnes sur internet

  • loupe coccinelle.jpg

    "Ne confondez pas autorité et notoriété. Internet est un monde de communication, de promotion et de visibilité" (bykst/Pixabay)
  • Pour l’entreprise, trouver le bon profil pour la bonne fonction ou le bon service n’est pas chose facile. Le veilleur peut ainsi être amené à réaliser un sourcing d’individus répondant à un besoin spécifique. Ce travail est simplifié par la numérisation des écrits, des CV et même des individus et de leurs vies. Voici comment procéder pour effectuer cette identification des personnes ressources.

    1. Soyez conscients des limites d'internet

    Il peut paraître étrange de commencer par ce point alors que justement internet est sans doute l’outil qui a le plus facilité le travail des recruteurs. Et pourtant internet n’est pas non plus exhaustif. Certains types de profils, avec des compétences de niche, bref, des profils pointus, peuvent tout simplement ne laisser que peu de traces numériques. Il en est ainsi pour ceux qui sont sursollicités, bien rémunérés, avec une carrière bien remplie. Ils sont les plus rares et souvent les plus intéressants. Pour ceux-là, l'identification via internet attendra ses limites. Pensez alors aux coups de fil et aux emails que vous pourriez adresser à des personnes ayant déjà eu recours à ce genre de compétences. Demandez-leur où ils sont parvenus à les dénicher.

    Identifiez les écoles et rapprochez-vous éventuellement d’elles pour avoir un annuaire des anciens. En somme, ne négligez pas l’approche terrain !

    2. Identifiez des profils pour répondre à vos besoins d'innovation

    Un des besoins récurrents pour les entreprises est de détecter des individus pointus techniquement et travaillant sur des technologies d'avant-garde afin de collaborer sur des projets innovants.

    En se limitant à l’approche via les sources numériques, plusieurs points sont alors à prendre en considération.

    Il est particulièrement important de cible les bons endroits où chercher les profils.

    - Les réseaux sociaux professionnels sont riches en information et peuvent permettre de dénicher le bon profil. Surtout, ne vous limitez pas à Viadeo... Utilisé historiquement en France, nombre de ses abonnés, y compris français, se tournent désormais vers LinkedIn pour y publier leur profil.

    - D’autres réseaux sociaux professionnels existent : réseaux de niche ou orientés vers les sciences et techniques. On trouvera par exemple...

    exemple www.researchgate.net ou encore www.academia.edu via lesquels les scientifiques mettent en ligne leur publications et précisent leurs centres d’intérêt. Dans le secteur de la santé et de la biologie, www.biomedexperts.com est un incontournable. Il compte plus de 464 000 membres enregistrés et 1 800 000 profils créés à partir de bases de données. Dans le domaine de l’énergie, plus particulièrement du pétrole et du gaz, www.oilpro.com est la référence. Bref, sachez élargir votre horizon et découvrir de nouveaux réseaux sociaux. Ils pourraient être plus ciblés et mieux correspondre à votre thématique ou à vos besoins. 

    - Utilisez les moteurs de recherche internes des réseaux sociaux identifiés et leurs  fonctionnalités avancées. LinkedIn par exemple, permet de filtrer par mots-clés, mais aussi par société, par école et par lieux. Il donne la possibilité de limiter les critères à certaines écoles en créant une liste, ou à certaines compagnies. Les outils proposés par LinkedIn sont extrêmement puissants, mais nécessitent toutefois d’avoir un réseau de contacts relativement solide. En effet, la recherche s’arrête au second degré de connexion et aux groupes dont vous êtes membre.

    - Abonnez-vous aux groupes ou forums de discussion pour identifier les membres et remonter les conversations. Certains d’entre eux peuvent être particulièrement bien ciblés par rapport à vos objectifs. Cela vous permettra d'identifier les échanges, entre ceux posant des questions et étant confrontés aux mêmes problématiques que vous et ceux y répondant. Comme précisé précédemment cela étendra aussi le périmètre de recherche de LinkedIn.

    - Dans la chasse aux profils innovants, les sites d'open innovation peuvent être particulièrement pertinents. On y détecte des structures en quête de partenaires pour se positionner sur certains projets de recherche. Les sites facilitant ce genre de mise en relation sont nombreux, à l’instar de www.innovationplace.eu.

    - Enfin, l'exploration de bases de données de brevets ou de publication scientifiques et techniques est aussi un moyen d’identifier des auteurs-chercheurs par mots-clés. Cela rejoint l’approche par les réseaux sociaux scientifiques puisque ces derniers construisent, voire préremplissent, des profils en se basant sur ces publications.

    Quelques points utiles méritant toute votre attention sont à rappeler :

    - les brevets sont accessibles 18 mois après leur dépôt et le processus de revue par les pairs est également très long. La recherche par ce biais est donc une solution qui peut être à rallonge. Fréquenter les colloques scientifiques, voire les salons professionnels, peut être une source d'identification plus rapide des profils clés ;

    - Ne confondez pas autorité et notoriété. Internet est un monde de communication, de promotion et de visibilité. Les profils les plus visibles avec le plus de contacts ne sont pas forcément les plus intéressants. Pensez à valider à valider votre sélection en multipliant et en confrontant les approches proposées ci-dessus.

    3. Identifiez vos futurs collaborateurs

    En dehors des projets innovants, l’entreprise peut parfois avoir besoin de trouver des profils plus opérationnels, plus standards et pour des postes ou des pays particuliers. Les RH peuvent parfois peiner dans cet exercice. Les approches proposées ci-dessus restent valables dans ces cas de figure. réseaux sociaux thématiques, groupes de discussions, annuaires des écoles, moteurs de recherche des réseaux sociaux professionnels généralistes.

    En l’espèce, on pourra éventuellement aussi "jeter un coup d'oeil" aux réseaux sociaux personnels.

    Plusieurs cabinets de recrutements se refusent à faire ce genre de vérifications. Mais à partir du moment où un internaute publie des informations consultables librement sur Facebook, Twitter, Tumblr ou autre, il n’y rien d’illégal à faire le tour de l’univers numérique du profil cible. Dans ce cas, les requêtes par nom ou prénom marcheront rarement. En effet, des pseudos sont de plus en plus souvent utilisés pour les espaces personnels. La plupart de ces réseaux proposent une recherche par email qui peut s’avérer beaucoup plus fructueuse.

    Enfin, pour identifier vos futurs collaborateurs, pensez aussi à travailler votre marque employeur. Développez justement des espaces dédiés au recrutement sur les réseaux tels que LinkedIn et maintenez des relations avec les écoles pourvoyeuses de bons profils répondant à vos besoins. 

    Frédéric Martinet
    [Actulligence Consulting]


    + repères

    Trucs et astuces

    Une fois que vous avez identifié un ou deux réseaux sociaux hors Linkedin, utilisez intelligemment Google et exploitez l’opérateur « related » qui vous permettra d’en trouver des similaires ou proches. Cela donnera une requête du type : "related:www.biomedexperts.com" ou "related:researchgate.net". 

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

    DOSSIER
    Les archives de 14-18 sur tous les fronts

    Pour le centenaire de la guerre de 14-18, les archives montent au front ! L’événement connaît une ampleur nationale. Très attendu du public, il a pu être préparé de longue date.

    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    76
    des répondants à notre grande enquête sur les professionnels de l'information et l'entrepreneuriat affirment être attirés par le statut d’entrepreneur (créateur d’entre-prise, indépendant, freelance, etc.).

    Recevez l'essentiel de l'actu !