Publicité

Nathalie Berriau, nouvelle présidente de l'ADBS

  • Nathalie Berriau (DR).jpg

    Nathalie Berriau prend la présidence de l'ADBS. (DR)
  • La présidence de l'Association des professionnels de l'information et de la documentation (ADBS) se déroulera désormais en solo...

    Le système de co-présidence de l'ADBS n'aura finalement eu qu'un temps : c'est une seule présidente, Nathalie Berriau, qui a été nommée ce jeudi 9 juillet à la tête de l'Association des professionnels de l'information et de la documentation. Elle succède au duo constitué par Anne-Marie Libmann et Véronique Mesguich, lesquelles officiaient depuis trois ans à la tête de l'association.

    Son parcours

    Nathalie Berriau est loin d'être une inconnue des professionnels de l'information : documentaliste au Conseil général du Val de Marne (de 1991 à 1996) puis à la Chambre régionale des comptes de Rhône-Alpes (de 1996 à 2002), elle est depuis 13 ans - et le reste - la coordinatrice générale du Groupement d'intérêt public (Gip) Ascodocpsy, le réseau documentaire en santé mentale. Membre actif de l'ADBS depuis près de 20 ans, elle fut la déléguée régionale Rhône-Alpes de l'association avant de devenir sa secrétaire générale de 2002 à 2003, puis son administratrice il y a un an. 

    De meilleures clés de lecture sur nos métier

    "Je suis très touchée d'avoir été nommée par mes pairs et très honorée d'avoir été élue à l'hunanimité", déclare Nathalie Berriau. Consciente des multiples chantiers auxquels l'ADBS doit se consacrer, sa nouvelle présidente affirme qu'elle se positionnera dans la continuité des mandats précédents. "Nos professions se trouvent aujourd'hui dans un contexte difficile, notamment au niveau de l'emploi, explique-t-elle ; c'est pourquoi notre mission aujourd'hui est de donner de meilleures clés de lecture sur nos métiers". Nathalie Berriau estime que les métiers de l'information et de la documentation peuvent être utiles à de multiples projets, organisations et entreprises, et souhaite donc mieux communiquer auprès des recruteurs qui n'en auraient pas conscience.

    Adapter les formations

    Cette meilleure adaptation à la réalité et au marché de l'emploi, la nouvelle présidente de l'ADBS souhaite également l'appliquer au niveau des formations : "Nous avons toujours privilégié jusqu'ici le présentiel, explique-t-elle ; je crois qu'aujourd'hui nous devons faire évoluer notre offre de formation en profitant du numérique pour aller vers plus de distanciel". 

    D'une façon générale, Nathalie Berriau souhaite également que l'ADBS poursuive toujours plus la mise à disposition de ressources pour les adhérents tout en restant "la référence des professionnels de l'info-doc". Avec sa nomination, il s'agit de la première présidence de l'association qui soit basée en région, en l'occurrence à Lyon. "Nous allons justement travailler à réorganiser notre association afin qu'elle soit mieux représentée dans les territoires" a-t-elle conclu.

    Espérons que cette nouvelle présidente réussira l'enjeu de fédérer aussi bien les adhérents traditionnels tout en rassemblant les représentants des nouveaux métiers.

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    63
    C'est la part des entreprises françaises qui adhèrent à la dématérialisation des notes de frais.

    Recevez l'essentiel de l'actu !