Article réservé aux abonnés Archimag.com

Comprendre les graphes de connaissance : définition, sources, applications et outils

  • graphe-connaissance-comprendre-application.jpg

    graphe-connaissance-sources-outil
    Les utilisations des graphes de connaissance sont très variées, que ce soit pour des applications ouvertes sur le web que pour des applications fermées au sein d'une entreprise. (Freepik)
  • Les graphes de connaissance sont une nouvelle manière de structurer des connaissances en organisant l’information sous la forme d’un graphe. Découvrez dans cet article ce qu'est un graphe de connaissance, avec quelles données l'alimenter et différents exemples de projets d'applications utilisant des graphes de connaissance. Faites également le point sur l'intéropérabilité des graphes et sur la façon dont ils peuvent servir de base de référence pour les traitements d’extraction d’information pour des outils utilisant l'intelligence artificielle. Enfin, découvrez en fin d'article différents outils et sociétés permettant la mise en place de graphes de connaissance.

    mail Découvrez Le Push du Veilleur, la newsletter thématique gratuite d'Archimag pour les professionnels de la veille et de la documentation !

    Définition

    Le graphe de connaissance est formé de nœuds qui représentent un sujet sur lesquels on a quelque chose à dire (personnes, documents, cellules, étoiles, organisations, concepts d’un thésaurus…) et de relations entre ces noeuds (appartient à, connaît, emploie, et le successeur de…). Chaque nœud peut avoir des informations descriptives, telles qu’un nom, une date de création, un Siret pour une entreprise.

    On peut naviguer dans le graphe en suivant des types de relations, par exemple les relations d’actionnariat pour calculer les relations de contrôle entre entreprises.

    graphe-connaissance-definition

    Des bases de données spécifiques, les triple stores, sont utilisées pour stocker et interroger le graphe de connaissance.

    > Lire aussi : Knowledge management : comment choisir son cabinet de conseil + tableau comparatif

    Des sources multiples pour les graphes de connaissance

    Les graphes de connaissance peuvent être alimentés par des sources multiples ; saisies manuelles, imports de données d’applications de gestion, extractions automatisées depuis des textes non structurés, analyses d’images, intégrations de données d’autres graphes de connaissance. 

    > Lire aussi : Gestion des connaissances : la révolution de l’intelligence artificielle

    Outil d’intégration de données hétérogènes

    Le graphe de connaissance est un outil idéal pour l’intégration et l’exploitation de données hétérogènes, c’est cette caractéristique qui fait son succès. Il y a plusieurs raisons à cela : L’utilisation d’un schéma d’organisation générique basé sur des triplets réduit le coût du projet d’intégr....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    archives-numeriques-bonnes-pratiques
    Disposer d’archives numériques est une opportunité pour valoriser ses fonds. Une démarche qui vaut autant pour les organismes publics que pour ceux du privé. Valorisation en ligne, via les réseaux sociaux, réalisation d’une exposition virtuelle, etc. : cela est une affaire de stratégie, de ciblage et de réflexion sur les usages. Vient alors la mise en oeuvre.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.

    couv_veille_2022.png