Publicité

Synfonium s'apprête à racheter Qwant

  • qwant_synfonium.png

    Synfonium s'apprête à racheter Qwant
    Synfonium est entrée dans "des négociations exclusives" pour le rachat à 100 % du moteur de recherche made in France (Qwant)
  • La nouvelle entité créée par le cofondateur d'OVH Cloud Octave Klaba et la Caisse des Dépôts négocie le rachat de la totalité du moteur de recherche Qwant. Synfonium se donne également pour ambition de devenir "le champion européen des services basés sur le cloud".

    En mauvaise posture depuis plusieurs années, le moteur de recherche Qwant va-t-il tomber dans l'escarcelle de Synfonium ? Cette nouvelle entité créée par le cofondateur d'OVH Cloud Octave Klaba et la Caisse des Dépôts (actionnaire de Qwant) est entrée dans "des négociations exclusives" pour le rachat à 100 % du moteur de recherche made in France. "Synfonium est destiné à servir d'hôte et d'accélérateur pour ces technologies, en commençant par celles de Shadow [solution de cloud] et de Qwant" explique Octave Klaba.

    Ce rachat probable intervient alors que Qwant fait fait face à de nombreuses turbulences notamment la mise à l'écart de son ancien patron, Eric Léandri, qui a fini par passer la main en 2020 à la demande des deux principaux actionnaires : la Caisse des dépôts et le groupe allemand Axel Springer. Pour Antoine Troesch, directeur de l’investissement de la Banque des Territoires - Caisse des Dépôts, ce changement de cap fait sens : "après avoir investi dans Qwant pour soutenir la croissance d’un moteur de recherche européen respectueux de la vie privée, la Caisse des Dépôts s’associe avec un acteur majeur de la tech avec pour ambition de contribuer à l’émergence d’une plateforme européenne grand public, ouverte et sécurisée, proposant divers services collaboratifs et logiciels dans le cloud”.

    Du côté du moteur de recherche, on indique qu'il s'agit "d'une nouvelle page dans l'histoire de Qwant, nous permettant d'élargir la gamme de nos services tout en restant fidèles à nos valeurs et à notre promesse d'un internet plus sûr et plus respectueux". Pour autant, une question se pose : quel rôle Synfonium entend-il faire jouer à Qwant dans cette nouvelle configuration très orientée vers l'activité cloud ? A ce jour, Synfonium n'a livré aucune information permettant de connaître le sort du moteur de recherche.

    Un chantier en plusieurs étapes

    Au-delà du rachat de Qwant, Synfonium vise une ambition bien plus grande : "construire un champion européen des services basés sur le cloud". Un chantier qui se fera en plusieurs étapes avec, dans un premier temps, l'inclusion des services de Shadow, notamment son offre de PC dans le cloud et son application de stockage dans le cloud.

    Dans un deuxième temps, Synfonium prévoit d'ajouter d'autres services à la plateforme par l’intermédiaire d’une combinaison de développements internes, d’acquisitions supplémentaires et de partenariats. Synfonium sera détenue à 75 % par Octave et Miroslaw Klaba, les cofondateurs d'OVHcloud, tandis que la Caisse des Dépôts détiendra une participation de 25 %.

     

     

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Saison 2, Ép. 9 - Sommes-nous devenus accros aux algorithmes ? Aux recommandations de nos réseaux sociaux ou encore aux IA génératives qui se démocratisent depuis plus d'un an ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Luc de Brabandère. Il se définit comme un philosophe d’entreprise, un mathématicien, un professeur, mais aussi un heureux grand-père et un Européen convaincu. Ses multiples casquettes nourrissent ses divers travaux. Luc de Brabandère est notamment l'auteur de "Petite Philosophie des algorithmes sournois", publié aux éditions Eyrolles en octobre 2023. Pour le podcast d'Archimag, il nous livre ses réflexions sur les algorithmes et revient sur son parcours atypique.
    Publicité

    Serda Formation Veille 2023