Publicité

Près de 150 000 votes pour créer une "République numérique"

  • République Numérique.png

    La consultation publique sur le numérique s'est déroulée pendant trois semaines (Republique numérique)
  • La consultation numérique lancée par le gouvernement a réuni plus de 20 000 participants et donné naissance à 8 500 contributions dont certaines seront intégrées dans le projet de loi numérique.

    Après trois semaines de discussions ouvertes à tous, les chiffres sont tombés : la consultation pour une "République numérique" a rassemblé 21 330 participants, généré 147 710 votes et donné naissance à 8 501 contributions. Lancée le 26 septembre dernier, cette consultation s'est achevée hier soir peu avant minuit. Les internautes et les associations étaient invitées à donner leur avis sur le projet de loi numérique du gouvernement. Ils ont donc pu enrichir, modifier et commenter les différents  volets présentés dans ce texte : ouverture des données publiques, logiciel libre, droit au maintien de la connexion... et même la mort numérique c'est-à-dire le droit de "faire respecter sa volonté sur le devenir de ses informations personnelles publiées en ligne après sa mort" !

    Parmi les participants, on compte quelques stakhanovistes de l'univers numérique : un chercheur en astrophysique et en informatique a - à lui seul - produit 1 516 contributions et 2 205 votes ! Une autre internaute s'est fendue de 1 208 contributions et 2 075 votes. Outre les internautes qui s'expriment à titre individuel, des associations ont fait valoir leurs point de vue dans leur domaine de compétence : Wikipédia, le collectif SavoirsCom1, l'April, la Quadrature du Net...

    Cartographie d'arguments

    "Le Gouvernement lira l'ensemble des contributions pour décider les améliorations qu'il apportera au texte. Une synthèse des contributions sera publiée" soulignent les organisateurs de cette consultation numérique. Cette synthèse se présentera sous la forme d'une cartographie d'arguments qui devrait être présentée dans les jours qui viennent.

    Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat au  numérique, a rencontré à plusieurs reprises les contributeurs les plus actifs et ceux dont les contributions ont rencontré les plus de votes.  Quant au projet de loi sur le numérique, il sera présenté devant le parlement au début de l'année 2016.

     

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité