Publicité

Les applications en ligne, une collecte de données sans fond

  • Donnees_partage.jpg

    information, partage
    Les applications en ligne collectent d'importantes quantités de données sur ses utilisateurs (gerdaltmann/pixabay)
  • Les découvertes d’un service de VPN sur les dessous des applications font froid dans le dos

    Aujourd’hui pour beaucoup de Français, les applications comme Snapchat, Twitter ou Facebook sont devenues leur quotidien. Lorsque vous vous inscrivez sur des sites comme ces réseaux sociaux, vous leur donnez quelques informations. La question qui se pose désormais est de savoir lesquelles.

    Chaque jour, les internautes du monde entier cèdent des dizaines d’informations personnelles aux applications. Pour autant, ils ne sont pas mis au courant de cette initiative. Très récemment, une société du nom de Vpnmentor a décidé de s’y intéresser de plus près.

    A première vue, les données collectées par les applications sont impressionnantes. Cela peut comprendre la localisation, les adresses, les messages privés voire les numéros de téléphone. Au final, les utilisateurs donnent quotidiennement de précieuses informations aux services en ligne sans même le réaliser.

    Les politiques de confidentialité, des règles effrayantes pour les utilisateurs

    Il est très simple de consulter les politiques de confidentialité. Pour autant, cela requiert de la patience et la recherche. Pour ce faire, Vpn mentor a enquêté sur la manière dont les entreprises vous suivent partout et à n’importe quel moment. Les données qui ont été mises en avant sont celle involontairement transmises. Les applications se permettent de les prendre sans en informer l’utilisateur.

    Elles profitent de leur politique de confidentialité pour accéder à vos messages, pour rassembler tous les mails ou les numéros de téléphone appelé également en utilisant la localisation. Divers éléments qui font que les réseaux sociaux sont témoins d’un espionnage permanent pour les utilisateurs.

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    99
    C'est le pourcentage de services publics disponibles en ligne en Estonie, qui apparaît comme le premier "Etat plateforme" au monde.

    Recevez l'essentiel de l'actu !