Publicité

Archives africaines : une nouvelle chaire Unesco à l'Ecole des chartes

  • chartes_unesco_madagascar.jpg

    Archives-africaines-nouvelle-chaire-Unesco-Ecole-chartes
    Le Musée de la photographie de Madagascar (ENC)
  • La nouvelle chaire baptisée « Les archives au service des nations et des sociétés africaines » a pour ambition de former des professionnels du document sur le continent africain. Une initiative qui s'inscrit dans les actions menées par l'ENC à l'international depuis plusieurs années.

    L’École nationale des chartes (ENC) lance en coopération avec l'Unesco une nouvelle chaire baptisée « Les archives au service des nations et des sociétés africaines ». Cette initiative repose sur un constat : "la situation des archives dans les différents pays d’Afrique est disparate, faute, dans bien des cas, d’un personnel qualifié pour garantir leur conservation et permettre leur accessibilité" explique l'ENC ; "cette situation nuit considérablement à la collecte, à la conservation et à la mise à disposition des documents."

    Portée par Édouard Vasseur, professeur d’Histoire des institutions, diplomatique et archives contemporaines, cette chaire poursuit plusieurs objectifs : former des professionnels des archives bien sûr mais aussi soutenir leur diffusion auprès du public et organiser des actions de sensibilisation sous forme de conférences et d'événements culturels.

    Sénégal, Madagascar, Maroc, Égypte

    La création de cette chaire s'inscrit dans un programme international lancé par l'ENC depuis plusieurs années : journées scientifiques tenue à Alexandrie en 2021, organisation d’une école d’été à Dakar en 2022... "Au terme de ce riche agenda, le réseau s’étend du Sénégal à Madagascar, en passant par le Maroc, le Cameroun, la Tunisie et l’Égypte" indique l'ENC.

    Dans un entretien qu'elle avait accordé à Archimag en 2020, Michelle Bubenicek, directrice de l’École nationale des chartes, évoquait les ambitions de l'ENC à l'international : "à mon arrivée à la direction de l’École des chartes, j’ai été frappée par sa grande notoriété à l’étranger. En Amérique, en Asie ou en Afrique, notre école apparaît comme une référence majeure en matière de préservation du patrimoine et de compréhension des archives. Nous devons donc être à la hauteur de notre réputation et répondre aux demandes qui proviennent de l’étranger en matière de formation."

    Sur le même thème : Edouard Vasseur, archiviste en mode projet

     

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Le Syndicat intercommunal d'énergies de Maine-et-Loire (SIÉML) s’est lancé dans un grand projet d’archivage électronique en 2023. L’opportunité de réduire l’impact carbone tout en optimisant les processus est apparue au cours du projet. Agnès Arendo, archiviste et déléguée à la protection des données du SIÉML, revient sur la mise en route et les grandes étapes de ce chantier.
    Publicité

    Serda Formations Archives 2023

    Indispensable

    Bannière BDD.gif