Publicité

Montreuil lance sa plateforme open data

  • montreuil_opendata.png

    Une centaine de jeux de données mis à la disposition des citoyens (Ville de Montreuil)
  • La cinquième ville la plus peuplée d'Ile-de-France propose une centaine de jeux de données en accès gratuit.

    Conformément à la loi pour une République numérique qui oblige les villes comptant plus de 3 500 habitants et au moins 49 agents municipaux, Montreuil (Seine Saint-Denis) vient d'ouvrir sa plateforme open data.

    Cette mise à disposition de données produites par la municipalité (ainsi que les ministères, l'Insee, l'IGN...) porte sur 114 jeux de données (au 31 juillet 2019). "Ces données sont les vôtres. Elles rendent compte de votre territoire. Elles sont à votre disposition, librement et gratuitement" rappelle la mairie.

    Modes d'accès

    On y trouve par exemple la liste des prénoms donnés à l'état-civil entre 1945 et 2018, les résultats des élections par bureau de vote, les coordonnées des bibliothèques de la ville, la localisation des belvédères...

    Le domaine de l'aménagement du territoire est le plus documenté avec 19 jeux de données devant l'administration et les élections (14 jeux de données).

    Plusieurs modes d'accès aux données sont proposés aux internautes : par thème, par producteur, par mot-clé, ou par popularité.

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Saison 2, Ép. 9 - Sommes-nous devenus accros aux algorithmes ? Aux recommandations de nos réseaux sociaux ou encore aux IA génératives qui se démocratisent depuis plus d'un an ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Luc de Brabandère. Il se définit comme un philosophe d’entreprise, un mathématicien, un professeur, mais aussi un heureux grand-père et un Européen convaincu. Ses multiples casquettes nourrissent ses divers travaux. Luc de Brabandère est notamment l'auteur de "Petite Philosophie des algorithmes sournois", publié aux éditions Eyrolles en octobre 2023. Pour le podcast d'Archimag, il nous livre ses réflexions sur les algorithmes et revient sur son parcours atypique.
    Publicité