Publicité

Foxit Sign : nouveau service de signature électronique par Foxit

  • foxit-sign-nouveau-service-signature-electronique-par-foxit.png

    Foxit-Sign-nouveau-service-signature-électronique-par-Foxit
    Foxit présente Foxit Sign, un nouveau service de signature électronique
  • Foxit, une entreprise spécialisée dans le développement des produits et services PDF, lance un nouveau service de signature électronique nommé Foxit Sign. Cette solution permet la création et signature d’une multitude de documents allant du simple contrat à diverses transactions. Elle garantit également une offre juridique fiable et sécurisée. 

    “Foxit simplifie et accélère la façon dont les documents numériques et les transactions numériques se gèrent. Foxit Sign est un grand pas en avant pour Foxit et nos clients”, déclare Phil Lee, Chief risk officer (CRO) de Foxit.  

      

    Que propose ce nouveau service ?   

    Cette nouvelle solution présente de nombreuses fonctionnalités à commencer par la gestion complète de la signature électronique qui automatise dans son ensemble le processus de signature. De plus, Foxit Sign nous offre la création de documents uniques ou réutilisables, ainsi qu’une facilité d’utilisation avec un taux réduit de 30 à 50 % sur le nombre de "clics" nécessaires à l'envoi d'un document à signer.  

    La suite des capacités du service reste classique dans l’ensemble, avec une sécurité garantie lors de la réception et de l’envoi des documents, ou la possibilité de collaborer selon la localisation, le nombre de personnes ou le support utilisé. Il faut relever que Foxit Sign tente de répondre aux réglementations de l’Uniform Electronic Transactions Act (UETA) et de l’Electronic Signatures in Global and National Commerce Act (ESIGN). 

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Le Syndicat intercommunal d'énergies de Maine-et-Loire (SIÉML) s’est lancé dans un grand projet d’archivage électronique en 2023. L’opportunité de réduire l’impact carbone tout en optimisant les processus est apparue au cours du projet. Agnès Arendo, archiviste et déléguée à la protection des données du SIÉML, revient sur la mise en route et les grandes étapes de ce chantier.
    Publicité