Publicité

Technologies de l'information : où sont les femmes ?

  • femme-emploi-tech.jpg

    Technologies-information-ou-sont-femmes
    Seulement 20 % des métiers du secteur des technologies de l'information sont occupés par des femmes (Pixabay /nastya_gepp)
  • Les femmes ne représentent que 20 % des postes de l'IT mais leur présence pourrait bien s'accroître notamment dans les métiers émergents de la donnée.

    A ce jour, seulement 20 % des métiers du secteur des technologies de l'information sont occupés par des femmes. Selon une étude du cabinet de conseil en recrutement Michael Page, cette faible présence repose sur un facteur principal: "la féminisation tardive des métiers de l’IT s’explique par des clichés véhiculés dès l’éducation autour des professions techniques, qui n’ont pas encouragé les femmes à s’orienter vers une carrière IT" explique Amélia Fanchette, spécialiste des recrutements IT chez Michael Page Technology.

    Lorsqu'elles travaillent dans le secteur IT, les femmes évoluent principalement dans les fonctions dites transverses (45%), en gestion de projets ou sur des missions d’audit et d’optimisation des systèmes d’information. En revanche, elles sont peu présentes sur les postes de support aux utilisateurs (6%), d’exploitation ou de maintenance (8%), qui nécessitent des compétences plus techniques.

    Data analyst, data scientist


    Pour autant, la situation pourrait rapidement évoluer. Michael Page constate que les femmes s’orientent  plus volontiers que les hommes dans les métiers émergents de la donnée : data analyst, data scientist, …). "Plus de 7% d’entre elles s’y consacrent aujourd’hui contre moins de 3% des hommes" souligne le cabinet.

    Alors que le marché de l’emploi IT reste dynamique, les femmes restent dans l'incertitude. 93 % des développeuses considèrent le marché moins favorable depuis le début de la crise sanitaire. Et 49 % des expertes de l’IT en recherche de poste n’ont aujourd’hui aucune piste d’emploi contre seulement 32% de leurs homologues masculins.

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    C'est le montant total des pénalités infligées aux entreprises en 2022 - et à l'échelle internationale - pour le non respect du RGPD.