Publicité

Vous avez un problème juridique ? Testez le chatbot LegiGPT

  • legigpt.png

    Vous-avez-probleme-juridique-Testez-chatbot-juridique-LegiGPT
    Page d'accueil de LegiGPT (LegiGPT)
  • Le développeur Steeve Morin propose un agent conversationnel capable de répondre à des questions juridiques dans le contexte de la loi française. "Tout en étant précis et aimable".

    "Je ne suis pas avocat mais je connais 148 191 articles de loi jusqu'au 17 Avril 2022. Pas mal non? C'est français." C'est ainsi que se présente LegiGPT un agent conversationnel capable de répondre à des questions juridiques dans le contexte de la loi française.  

    Conçu par le développeur Steeve Morin, LegiGPT puise ses réponses dans un corpus juridique élargi : Code des assurances, Code de la recherche, Code de l'éducation, Code de l'urbanisme, Code monétaire et financier, Code du travail, Code de la défense... "Je connais les différents codes de loi et je suis capable de répondre à des questions dans le contexte de la loi française en étant précis et aimable" explique LegiGPT ; "mon fonctionnement repose sur l'explication étape par étape des articles pertinents de la loi française et je suis également capable de rédiger des documents."

    Loin de s'adresser au seul public juridique, le robot vise tous les internautes susceptibles d'être confrontés à un problème de droit. LegiGPT indique que ses réponses sont régulièrement mises à jour "afin de rester pertinents et adaptés à l'évolution de la société et des enjeux juridiques." Une version LegiGPT+ devrait bientôt voir le jour dotée d'un accès à de nouvelles sources (projets de loi, jurisprudence, ordonnances, décrets, arrêtés et exposés des motifs...)

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".