Publicité

Accaparés par la transformation numérique, les services IT misent sur l'IA générative

  • etude-ia-generative-entreprises-services-it.jpg

    etude-ia-generative-revolution-service-it
    Des nouveaux chiffres sur l'intelligence artificielle qui proviennent de la dernière étude produite par l'éditeur américain Salesforce. (Image de Freepik)
  • L’intelligence artificielle générative sonne comme une révolution dans le monde de l’entreprise : 85 % des responsables informatiques pensent que l'IA va jouer un rôle majeur dans les systèmes d’information de leurs structures. Elle améliorerait leur efficacité opérationnelle alors que les projets de transformation digitale monopolisent leur temps. 

    85 % des responsables informatiques pensent que l'intelligence artificielle (IA) tiendra bientôt un rôle majeur dans les systèmes d'information de leurs entreprises. C’est le chiffre à retenir de la dernière étude “Focus sur l’informatique” réalisé par l’éditeur de logiciels américain Salesforce. 

    Selon l'étude, cet enthousiasme s'explique par le besoin d'une meilleure efficience opérationnelle des services informatiques, accaparés par les projets de transformation numérique des organisations. 91 % y seraient vigilants alors que 63 % d'entre eux reconnaissent peiner à satisfaire les demandes des équipes métiers. "Les services informatiques s’efforcent continuellement d’accomplir davantage avec moins de ressources, de réduire les coûts, et de déployer les produits plus rapidement pour offrir une meilleure expérience client et employé", explique Kheira Boulhila, Senior Vice President Solutions Engineering EMEA chez Salesforce.

    Des inquiétudes concernant l’éthique et la sécurité des données 

    Malgré l'engouement que suscite l'IA, quelques inquiétudes sont émises, notamment en matière d’éthique. Selon plus d’un répondant sur deux (61 %), l’intelligence artificielle générative peut poser des problèmes d’éthique. 
    La sécurité est également mentionnée : 59 % des responsables informatiques français peinent à combiner les objectifs de leurs équipes métiers et les besoins de sécurité, ce qui les pousse à adopter une variété de mesures de sécurité. Pour l’heure, l’étude démontre que 56 % des services informatiques de France ont recours au chiffrement de données, et 51 % utilisent l’authentification multifactorielle.
     

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Pour cet épisode spécial Documation, nous nous sommes penchés sur une autre grande tendance de l'année 2024 : la cybersécurité, et plus particulièrement la sécurité dans le domaine de la gestion des données. La protection des données contre les menaces internes et externes est non seulement cruciale pour garantir la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des données, mais aussi pour maintenir la confiance des clients. Julien Baudry, directeur du développement chez Doxallia, Christophe Bastard, directeur marketing chez Efalia, et Olivier Rajzman, directeur commercial de DocuWare France, nous apportent leurs éclairages sur le sujet.