Publicité

Le World Wide Web a 30 ans : ou trouver les archives du web

  • archive_30www.jpg

    world wide web
    C'est le 12 mars 1989 que Tim-Bernes Lee a mis en ligne le premier document du web sur internet. (Pixabay/geralt)
  • Créé en 1989 par Tim-Bernes Lee, le Wolrd Wide Web fête ses trente ans. Trente ans de partage, de nouvelles technologies et de sites en tout genre. Un renouvellement continu dont on trouve encore des traces aujourd’hui pour les nostalgiques du web d’avant.

    C’était le 12 mars 1989, internet existait déjà, mais Tim-Bernes Lee met en place ce qu’on appelle communément la « Toile ». Le tout premier document créé sur le réseau internet, qui sera à l'origine du World Wide Web.

    Le web aujourd’hui

    Avant tout, le web et internet ne sont pas synonymes. Le web est une des applications d'internet. Il s'agit des pages des sites qu'on peut accéder via un navigateur, mais ce n'est qu'une partie qui repose sur le réseau internet, qui permet bien plus.

    Aujourd’hui, il y a environ 1,9 milliard de sites web actifs, avec près de 333 millions de noms de domaine unique. Ce chiffre est en évolution, en janvier 2018, il y en avait 1,805 milliard, 1,8 milliard en 2017 et à peine 906 millions en 2016.

    Plus d’une personne sur deux dans le monde a accès et utilise internet, soit 4,25 milliards de personnes en 2018 (ou 54 % de la population mondiale). En France, c’est plus de 85 % de la population française qui utilise internet avec plus de 53 millions de personnes. Internet est présent partout, sur chaque continent, et surtout, avec le réseau qui se développe également sur mobile, la couverture est de plus en plus complète.

    C’était mieux avant

    Si les sites ont changé, les designs bien plus frais et adaptés pour notre confort, les 30 ans du WWW sont l’occasion de nous replonger un coup dans le passé.

    Plusieurs sites permettent de retrouver des pages web archivées qu’il n’est plus possible de retrouver avec des moteurs de recherche classiques. Pour ce faire, la plateforme Web Archives regroupe plus de 15 petabytes de données. Sur la page d’accueil, on peut lire que plus de 349 milliards de pages ont été sauvegardées depuis plus de 20 ans.

    En France, la Bibliothèque nationale de France (BnF) et l’Institut Nationale de l'Audiovisuel (INA) possèdent tous deux une archive dédiée aux pages du web. Pour la BnF, c’est la section Archives de l’Internet qui sauvegarde des sites remontant jusqu’en 1996. La seule condition est que le site doit être français, soit en .fr ou en indicateur régional (.bzh pour la Bretagne par exemple), ou .com en s’assurant que le créateur réside en France et que la production est française.

    Pour l’INA Web Media, ce sont des archives des médias qui sont conservées. Les sites venant de chaînes de télévision, de web radios, de programmes TV, tout ce qui touche à la communication audiovisuelle. De même que la BnF, les sources remontent jusqu’en 1996. Il y a désormais 34 000 sources web conservées par l’INA.

    Enfin, pour les 30 ans, le CERN permet de naviguer sur internet avec une copie conforme du premier navigateur public, le worldwideweb.cern. Un bel hommage à ceux qui étaient là dès la première heure d’internet.

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !

    Couverture guide pratique Archimag n°59
    Doucement, mais sûrement, la blockchain prend ses marques. Cette technologie propose un nouveau modèle de base de données permettant le stockage et la transmission d’informations de manière distribuée et sécurisée. La cryptomonnaie bitcoin s’appuie sur elle. Elle est une évolution des mentalités et réclame un nouveau cadre juridique. Son potentiel économique se dessine. Met-elle en danger les tiers de confiance ? L’Etat s’y intéresse, tandis qu’à l’étranger, de pays en pays, les cas d’usage se multiplient. Au niveau international, un travail de normalisation est en cours. La blockchain doit trouver sa place dans le système d’information, en articulation avec les processus métier. De multiples usages peuvent s’appuyer sur la blockchain. Ce qui se traduit par une grande diversité de sociétés proposant conseils et développement. Et ce que montrent aussi des retours d’expérience.
    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    76
    des répondants à notre grande enquête sur les professionnels de l'information et l'entrepreneuriat affirment être attirés par le statut d’entrepreneur (créateur d’entre-prise, indépendant, freelance, etc.).

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Indispensable

    Bannière BDD.gif