Publicité

Sony lance MemnonBox, un service en ligne inédit de numérisation à la demande pour de petits volumes d'archives

  • diapo_memnonbox.jpg

    diapositive
    MemnonBox s'adapte à tous les formats professionnels de numérisation : vidéo, audio, film et photo. (VisualHunt)
  • MemnonBox est un service B2B en ligne inédit proposé par Sony qui permet à des organisations de taille réduite de restaurer, numériser et conserver de petits volumes d'archives selon différentes formules sur mesure.

    Convertir les archives des entreprises, même les plus petites, en contenus de valeurs, c'est la promesse du nouveau service de numérisation à la demande lancé ce mois-ci par l'Intelligent Media Services (IMS) de Sony : MemnonBox. Avec une première formule n'excèdant pas 399 euros, cette offre inédite de e-commerce s'adresse aux projets et structures de toutes tailles et de tous secteurs en s'adaptant à tous les formats vidéo, audio et photo professionnels.

    Sur mesure, ce service "à la demande" rompt avec les services de numérisation de haute qualité existants et permet ainsi à un plus large éventail de clients de créer du contenu, d'exploiter leurs ressources ou de les conserver dans les meilleures conditions, même pour de petits volumes.

    >Pour en savoir plus sur la numérisation et la conservation d'archives audiovisuelles, découvez le guide pratique Dématérialisation et valorisation des données audiovisuelles publié par Archimag

    Haute qualité et formats professionnels

    "Ayant travaillé au service des plus grandes bibliothèques et archives du monde, nous avons eu l’idée de créer un service de numérisation de haute qualité avec des formats professionnels, qui serait adapté à de plus petits projets à travers une formule à la demande, simple et pratique, explique Baku Morikuni, le directeur de l'entreprise Memnon, qui appartient au groupe Sony ; en définitive, forts de notre expertise et de notre expérience, nous avons conçu une offre sur mesure pour proposer nos services haut de gamme à un plus large public et aider les entreprises à mettre à profit leurs ressources existantes dans de nouveaux environnements.

    Comment ça marche ?

    Le client commence par sélectionner puis demander sa "box" parmi les formules proposées par Memnon (Small, Medium, Large ou XXL, de 399 à 9 999 euros), via son site web. Il reçoit ensuite les boîtes, le ruban adhésif et l'emballage dont il a besoin ainsi que des codes-barres RFID pour chaque support média à numériser. Il pourra ainsi suivre l'état de sa commande tout au long du processus de traitement, de restauration et de numérisation.

    Memnon se charge de récupérer le colis, soit grâce à des étiquettes d'expédition pré-payées fournies (via des relais colis), soit directement auprès du client. La filiale de Sony nettoie puis opère ensuite tout traitement nécessaire pour créer un master numérique professionnel de haute qualité avant de réaliser la numérisation. Le client reçoit ensuite sa commande sur disque dur, LTO ou sur le cloud, selon la formule qu'il a choisie, accompagnée de ses originaux, bien entendu.

    Un processus d'un mois 

    Notons que la solution prend en charge tous les principaux formats AV, de VHS à Betacam en passant par les films, les microcassettes, les photos et les supports numériques ou sur disque. L'ensemble du processus, depuis la commande passée par le client, jusqu'à sa réception du produit fini, prend environ 1 mois.  

    Vous souhaitez en savoir plus sur la numérisation et la conservation d'archives audiovisuelles ? Découvez le guide pratique Dématérialisation et valorisation des données audiovisuelles, publié par Archimag.

    couvGP51.jpg

    Pour commander le guide pratique, le recevoir en quelques instants et lire l'article en intégralité ou pour consulter le sommaire du guide, cliquez-ici

    Dématérialisation et valorisation des données audiovisuelles

    Images et vidéos envahissent en permanence nos écrans. Les sources et les flux se multiplient tandis que les organisations sont confrontées à la valorisation de leurs propres fonds. Pour mener leurs projets, qu’ils soient à visée patrimoniale ou de diffusion, elles doivent imaginer de nouvelles pratiques et de nouveaux usages. Se posent alors des questions d’accès à ces contenus aux formats variés, d’identification, de conservation des supports et des appareils, de gestion des droits, d’exploitation ou réexploitation des contenus. Points techniques, avis d’expert, méthodes, outils et retours d’expérience apportent les réponses nécessaires.

    Feuilletez quelques extraits du guide en cliquant ici.

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !

    Images et vidéos envahissent en permanence nos écrans. Les sources et les flux se multiplient tandis que les organisations sont confrontées à la valorisation de leurs propres fonds. Pour mener leurs projets, qu’ils soient à visée patrimoniale ou de diffusion, elles doivent imaginer de nouvelles pratiques et de nouveaux usages. Se posent alors des questions d’accès à ces contenus aux formats variés, d’identification, de conservation des supports et des appareils, de gestion des droits, d’exploitation ou réexploitation des contenus. Points techniques, avis d’expert, méthodes, outils et retours d’expérience apportent les réponses nécessaires.

    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous
    CAPTCHA
    This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    63
    C'est la part des entreprises françaises qui adhèrent à la dématérialisation des notes de frais.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    CAPTCHA
    This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.

    Indispensable

    Bannière BDD.gif