Publicité

La Croix-Rouge française dépose ses archives historiques aux Archives nationales

  • archives_croixrougefr.png

    Près d'un kilomètre d'archives sont en cours de dépôt auprès des Archives nationales (Croix-Rouge française)
  • Le traitement et l’inventaire des fonds de la Croix-Rouge française devraient prendre plusieurs années.

    Près de 1 000 mètres linéaires. C'est le volume des fonds d’archives du siège de la Croix-Rouge française qui vont prochainement rejoindre les Archives nationales. Composés des archives des instances et des différentes directions et services nationaux de l’association, "ces documents sont une source inestimable pour la recherche sur l’histoire de la Croix-Rouge française et de son action mais aussi sur l’Histoire de France, des Françaises et des Français" souligne l'association.

    100 000 infirmières bénévoles

    On y trouve par exemple le fichier des 100 000 infirmières bénévoles qui ont oeuvré au sein de la Croix-Rouge française notamment durant les deux guerres mondiales. Autre corpus, celui consacré aux campagnes d'information en direction de la jeunesse entre 1925 et 2002 : "ce fonds retrace les stratégies et les actions centrées sur la promotion de la santé, de la solidarité et des principes de la Croix-Rouge française menées par celle-ci en direction des jeunes ainsi que des productions de jeunes ayant participé aux différents programmes mis en place par l’association".

    Salle des inventaires virtuelle

    Le traitement et l’inventaire des fonds de la Croix-Rouge française devraient prendre plusieurs années. Le 13 janvier 2021 six premiers fonds ont d’ores et déjà rejoint le site de Pierrefitte-sur-Seine le 13 janvier 2021.

    Le public peut d’ores et déjà consulter les inventaires des premiers fonds déposés, accessibles en ligne depuis la salle des inventaires virtuelle des Archives nationales. L’accès aux documents, en salle de lecture des Archives nationales, est soumis aux délais de communicabilité définis par l’association.

     

     

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Le Syndicat intercommunal d'énergies de Maine-et-Loire (SIÉML) s’est lancé dans un grand projet d’archivage électronique en 2023. L’opportunité de réduire l’impact carbone tout en optimisant les processus est apparue au cours du projet. Agnès Arendo, archiviste et déléguée à la protection des données du SIÉML, revient sur la mise en route et les grandes étapes de ce chantier.
    Publicité

    Serda Formations Archives 2023

    Indispensable

    Bannière BDD.gif