Le Service historique de la Défense inaugure un nouveau bâtiment d'archives à Châtellerault

  • shd_chatellerault.jpeg

    Service-historique-Defense-inaugure-nouveau-batiment-archives-Chatellerault
    Le nouvel édifice s'étend sur quatre niveaux (© Florian Szyjka)
  • Le nouvel édifice accroît la capacité de stockage du SHD de 120 kilomètres linéaires à 200 kilomètres linéaires.

    Patricia Miralles, secrétaire d’État auprès du ministre des Armées, a inauguré le 16 octobre dernier le nouveau bâtiment d'archives du Service historique de la Défense (SHD). Situé à Châtellerault, l'édifice abrite les archives de l’ensemble du personnel civil du ministère des Armées, de la Gendarmerie nationale et de la Direction générale de l’armement (DGA).

    Le nouvel édifice accroît considérablement la capacité de stockage du SHD en la portant de 120 kilomètres linéaires à 200 kilomètres linéaires.

    21 millions d'euros

    Sur quatre niveaux, l'ouvrage compte 33 espaces dont 27 dédiés aux boîtes d'archives. Six autres cellules abriteront les plans roulés en tubes, les documents audiovisuels (avec une température limitée à 4°), et les documents photographiques avec une température tempérée à environ 12°. Une salle de lecture de 16 places permet d'accueillir le public qui pourra également découvrir une salle d'exposition-conférence.

    D'un coût de 21 millions d'euros, l'extension du bâtiment a été entièrement financée par le ministère des Armées.

     

     

     

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".

    Serda Formations Archives 2025

    Indispensable

    Bannière BDD.gif