Publicité

Le taux de publications scientifiques françaises en accès ouvert se maintient à 65 %

  • science_ouverte.jpg

    taux-publications-scientifiques-francaises-acces-ouvert-maintient-65%
    70 % des thèses sont publiées en accès ouvert (Freepik Premium / DC Studio)
  • Selon le Baromètre de la Science Ouverte, le taux d’ouverture des publications scientifiques reste à un niveau stable mais il varie de manière significative d’une discipline à l’autre.

    65 % des 160 000 publications scientifiques françaises parues en 2022 bénéficient d'un accès ouvert, soit un taux identique par rapport à l’année précédente. Bonne nouvelle : il est tout de même très supérieur à celui constaté en 2018 : 38 %. En croissance continue depuis près de dix ans, ce taux d'ouverture avait passé le cap des 50 % en 2020 et atteint près des deux tiers en 2021.

    Selon le Baromètre de la Science Ouverte 2023 (portant sur l'année 2022), "le niveau d’ouverture des publications varie de manière significative d’une discipline à l’autre, mais chaque discipline reste à un taux d’ouverture stable." Toutes disciplines confondues, ce sont les mathématiques qui affichent le taux d'ouverture le plus élevé (79 %) devant la biologie fondamentale (75 %) et les sciences physiques/astronomie (74 %). En queue de classement figurent les sciences sociales (52 %), les sciences humaines (55 %) et la recherche médicale (58 %).

    Ouverture via la plateforme éditeur vs ouverture via le mode archive

    Le baromètre fait apparaître une autre tendance : le mode d’ouverture via la plateforme éditeur augmente de trois points tandis que l’ouverture via le mode archive ouverte recule de trois points. "Cette année marque un changement de régime dans les dynamiques internes entre les voies d’ouverture" constate le Baromètre de la Science Ouverte.

    Du côté des thèses de doctorat récentes, plus de 70 % d'entre elles sont désormais publiées en accès ouvert.  77 % des thèses soutenues en 2021 étaient en libre accès alors que l'année 2022 a marqué un taux de partage légèrement inférieur avec 71 %. Une baisse qui s'explique par les embargos en cours que les auteurs ont le loisir d'imposer sur leur œuvre.

    Deux types d'accès ouvert

    Les publications en accès ouvert désignent les publications de recherche mises librement à disposition des internautes sur le web. Le taux d'accès ouvert, quant à lui, représente le ratio du nombre de publications en accès ouvert rapporté au nombre total de publications sur le même périmètre (par année, par discipline ou par éditeur). Il existe par ailleurs deux types d'accès ouvert : chez l'éditeur ou sur archive ouverte (HAL science ouverte par exemple).

     

     

     

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Le Syndicat intercommunal d'énergies de Maine-et-Loire (SIÉML) s’est lancé dans un grand projet d’archivage électronique en 2023. L’opportunité de réduire l’impact carbone tout en optimisant les processus est apparue au cours du projet. Agnès Arendo, archiviste et déléguée à la protection des données du SIÉML, revient sur la mise en route et les grandes étapes de ce chantier.

    Serda Formations Archives 2023

    Indispensable

    Bannière BDD.gif