e-docteur : le site interactif qui dématérialise votre médecin

E-docteur ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale. DR

 

Développé et testé par des médecins, le site e-docteur se propose d'analyser en ligne les symptômes des internautes afin de formuler des hypothèses et ainsi les orienter sur la conduite à suivre.

Votre rate se dilate ? Votre foie n’est pas droit ? Les symptômes sont formels : vous êtes malade mais sans savoir quel mal vous ronge ! La plateforme e-docteur, lancée le 3 février dernier par e-sante.fr, se propose, à l’aide d’un questionnaire interactif, d’analyser vos symptômes afin de découvrir de quoi vous souffrez.

Loin du flou des forums

Si e-docteur se défend de se substituer au médecin classique, il permet néanmoins de formuler des hypothèses. Outil conçu et pensé par des professionnels de santé, il espère en effet apporter un peu de rationnalité et pédagogie à la santé sur le web, loin des diagnostics alarmistes et approximatifs des forums de discutions ou des études complexes des sites spécialisés.

Le médecin urgentiste Patrice Thiriez, directeur général délégué d’e-santé le résume ainsi : "e-docteur rassure quand c’est possible, alerte quand c’est nécessaire"

511 pathologies identifiées

E-docteur a été développé à partir de l’algorithme déjà testé par SOS médecins Paris Ile-de-France pour orienter les patients selon l’urgence des cas : "avez-vous mal depuis plus de deux jours ?", "la douleur est-elle sourde ou vive ?".

150 symptômes ont été ainsi isolés, pilotés par une base de 3 978 questions permettant de couvrir 511 pathologies. A plus ou moins long-terme, près de 2 000 maladies pourraient être reconnues par la plateforme.

Notez tout de même qu’e-docteur a ses limites : testé à l’hôpital de Lariboisière à Paris, son algorithme n’aboutissait que deux fois sur trois aux mêmes conclusions que le personnel médical. Loin de remplacer le médecin, il est avant tout un outil pertinent sur la conduite à tenir par l’internaute : prendre rendez-vous chez son généraliste, surveiller l’évolution de chez soi ou bien appeler les urgences…

 

e-docteur, l'analyse immédiate de vos symptômes from e-Santé on Vimeo.

Le chiffre du jour
C'est le nombre de dossiers médicaux partagés ouverts par les assurés.