la course à la puissance

 

Les outils de veille, en perpétuelle évolution et cherchant à vous séduire, affichent des fonctionnalités pointues. Pour bien choisir, premier volet de l’analyse de l’offre du marché. Suite au mois prochain.

 Le marché de la veille Intelligence économique.  ">i est promis à un bel avenir. Depuis quelques mois, les éditeurs rivalisent d’offres toujours plus exhaustives, afin de combler la demande croissante des entreprises. A l’heure de la concurrence débridée, la maîtrise de l’informationi stratégique est devenue essentielle. Mais encore faut-il savoir ceque l’on entend par veille.
 
débat sur la démarche à suivre

Les spécialistes s’accordent sur l’essentiel, mais divergent sur la démarche à suivre. D’aucuns estiment que le cycle de la veille sur internet">i se déroule en trois temps, collecte, analyse et diffusion de l’information. Certains assurent que l’on peut adjoindre deux étapes en amont : la planification et le sourcing, choix des sites à surveiller. D’autres encore affirment que la notion d’archivagei doit être intégrée dans le processus. Dans tous les cas, l’offre présentée dans le tableau suivant est suffisamment large pour satisfaire les besoins des entreprises, quelle que soit leur taille. Une première tendance est observable. Le mode ASPi (Applications service provider ou application hébergée en ligne) est en passe de concurrencer les logiciels installés sur le poste informatique. Cette externalisationou Outsourcing. L'externalisation désigne la délégation d'une fonction secondaire à un prestataire extérieur, fonction qui pourrait potentiellement être réalisée en interne. L'externalisation concerne les tâches liées au fonctionnement de l'organisation, intervenant beaucoup plus indirectement que les activités opérationnelles sur la production finale de l'entreprise. L'externalisation se distingue de la sous-traitance, qui concerne les opérations contractuelles par lesquelles un entrepreneur confie tout ou partie d'un travail destiné à ses propres clients.">i accorde une réduction des délais de mise en oeuvre et une facilité d’utilisation. Le mode ASP est également la solution idoine pour les travailleurs nomades qui souhaitent accéder à leurs données lorsqu’ils ne sont pas installés devant leur ordinateur. La collecte d’informations passe parune surveillance assidue du webi. Les logiciels figurant dans ce tableau procèdent à cette collecte, via un crawling plus puissant. Selon un rapport consacré à la veille sur internet et publié par le Groupement français de l’industrie de l’information(GFII), « les outils de crawling sont des outils logiciels permettant de parcourir les pages web de l’internetou de sites intraneti pour en rapatrier localement, soit le texte, soit les indexi créés. Et cela en vued’autoriser des opérations ultérieuresde comparaison – pour identifierles nouveautés –, d’indexationi– pour pouvoir effectuer desrecherches dans le corpus créé – oud’analyse textuelle ». Le nombre de pages crawlables est passé en peu de temps de quelques dizaines de milliers à plusieurs millions. Quelques éditeurs annoncent même un nombre de pages illimité !Il convient cependant de garder à l’esprit que ces performances dépendent également des temps d’accès au réseau.
 
diffusion e-mailcourriel">i ou RSSi

Le choix d’un logiciel de veille doit obéir à une scrupuleuse définition des besoins. Selon le secteur d’activité et la zonei géographique couverte par l’entreprise, il peut être utile de disposer d’un module de résumé automatique en chinois ou en russe. Les langues et alphabets traités se diversifient. Les modes de visualisation sont, eux aussi, de plus en plus variés : visualisation graphique, analyse statistique, arbres. Certains veilleurs apprécient particulièrement les présentations graphiques des résultats : les couleurs et les volumes contribuent à l’intelligibilité de la remontée d’informations. Quant au mode de diffusion de la veille, il se fait dans l’application, mais aussi par courrier électronique et désormais par flux RSSi.
téléchargez ci-dessous le tableau comparatif des logiciels de veille

 
   AM204_tableau_que_choisir.pdfi
 
 
 

Le chiffre du jour
1
est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.