Publicité

Pour Fleur Pellerin "Kindle Unlimited" doit revoir sa copie

  • kindle.png

    Kindle Unlimited propose 20 000 ouvrages en langue française (Amazon)
  • La ministre de la Culture estime que le service de lecture illimité d'Amazon ne respecte pas la loi.

    Deux mois après le lancement de "Kindle Unlimited", Fleur Pellerin rappelle son opposition aux abonnements de livres illimités. Dans un entretien publié par Le Figaro, la ministre de la Culture estime que les offres illimitées ne sont pas conformes à la loi française : "le principe essentiel est que l'éditeur doit fixer lui-même le prix de son offre. De ce point de vue, les abonnements forfaitaires illimités qui concerneraient plusieurs éditeurs ne respectent pas la loi".

    Fleur Pellerin souligne qu'Amazon (qui commercialise Kindle Unlimited) "va devoir se mettre en conformité avec la loi".

    Rémunération des auteurs

    La ministre de la culture s'appuie sur un avis remis par la médiatrice du livre Laurence Engel. Celle-ci avait été saisie au mois de décembre pour évaluer le service commercialisé par Amazon. "L'éditeur doit rester la clé de voûte dans la chaîne économique du livre, or ce n'est pas le cas avec ces offres" précise Laurence Engel dans Les Echos. La médiatrice du livre estime que "la loi actuelle n'empêche pas le développement du livre numérique. En revanche, elle garantit la viabilité de tout un secteur et la rémunération des auteurs".

    Amazon a lancé son service Kindle Unlimited au début du mois de décembre 2014 au prix de 9,99 euros par mois. Cet abonnement donne un accès illimité à 700 000 ouvrages dont 20 000 titres en français.

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    15
    C'est le nombre de pages numérisées issues des archives de la Société des Nations.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png