Article réservé aux abonnés Archimag.com

Les bibliothèques de Suisse et de Belgique passent au numérique

  • liseuse_ebook.jpg

    Le monde francophone s’engage également sur la voie de l’offre numérique. (Flickr/goXunuReviews)
  • Sommaire du dossier :

    Si le prêt de livres numériques en bibliothèques accuse un vrai retard en France, où en sont nos voisins ? La réponse avec les exemples de la Belgique et de la Suisse.

    Le monde francophone s’engage également sur la voie de l’offre numérique. En Belgique, les 350 bibliothèques publiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles proposent depuis le 2 mars 2015 un portail dédié à la lecture numérique. Baptisée Lirtuel, cette plateforme de prêt est dotée d’un catalogue limité à 200 titres aujourd’hui, mais qui devrait rapidement s’enrichir pour atteindre 3 000 références d’ici la fin de l’année puis 20 000 à l’horizon 2020. Les usagers peuvent télécharger jusqu’à 5 livres électroniques pour une durée de 30 jours et les consulter sur ordinateur, liseuse, tablette ou smartphone.

    Et du côté de la Suisse

    En Suisse, la fondation Bibliomedia a lancé au mois de novembre 2014 la première bibliothèque numérique des bibliothèques publiques romandes. Tout au long de l’année 2015, une phase pilote permettra à une quinzaine d’établissements de proposer à leurs lecteurs environ 750 romans via un simple téléchargement. Chaque usager peut emprunter jusqu’à 7 livres numériques simultanément pour une durée de 21 jours. Passé ce délai, les livres seront automatiquement effacés des tablettes. Développée autour de la plateforme canadienne Cantook de De Marque, cette bibliothèque numérique « répond à une demande pressante de la part des bibliothèques », souligne-t-on en Suisse.  

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

    Au sommaire

    - Vivre à l'heure de l'identification biométrique
    - Diffusion de l'information : le consommateur mobile devient roi
    - Formation : des professionnels assidus, mais peuvent mieux faire !
    - Des technologies pour délier les langues et les data

    DOSSIER : Débuts difficiles du livre numérique en bibliothèque

    Davantage fréquentées, mais avec moins de lecteurs abonnés, comment les bibliothèques intègrent-elles le numérique dans leurs ressources ? C’est aujourd’hui le livre numérique qui fait le plus débat.

    Et aussi :
    - Choisir un tiers-archiveur physique ou électronique
    - Réseauter et s'informer avec LinkedIn
    - Sword, Temis et ConSoRe s'installent chez Unicancer
    - Favoris : plateformes de Mooc gratuits
    - Sophie Maïsuradzé, la veille en mode multilingue
    - Jean-Paul Amoros : le CDO fait entrer l'entreprise dans le monde digital- 
    + Archimag store et Archi...kitsch

    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    identifient la veille collaborative comme faisant partie de leurs sujets prioritaires. Cependant, si les veilleurs sont conscients de la nécessité de la mettre en place, ils ne savent pas trop par quel bout commencer. Ils sont en attente de retours d'expérience, de trucs, d’astuces et de bonnes pratiques pour convaincre leurs collègues d’adhérer et participer à ce nouveau projet.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Ex Libris banner_0.jpg

    banniere GP52 web.png