Publicité

La BnF et le Collège de France renforcent leur collaboration documentaire

  • collegefrance_bnf.jpg

    Laurence Engel, présidente de la BnF et Thomas Römer, administrateur du Collège de France (Collège de France)
  • Les deux institutions ont signé partenariat portant sur la coopération entre les bibliothèques numériques Gallica et Salamandre.

    Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France, et Thomas Römer, administrateur du Collège de France, ont signé une convention-cadre de partenariat scientifique et culturel pour une durée renouvelable de quatre ans.

    "Ce partenariat vient renforcer les synergies documentaires et scientifiques déjà à l’œuvre dans des domaines aussi variés que les enseignements, l’échange d’expertises, la coopération entre les bibliothèques numériques Gallica et Salamandre, ou encore les expositions et manifestations" précisent les deux institutions.

    Moissonnage de Salamandre

    Le rapprochement documentaire entre les deux institutions prendre plusieurs formes : "Gallica mettra en oeuvre le moissonnage de Salamandre durant le premier trimestre 2020 et le Collègue contribuera au portail thématique de la BnF intitulé Bibliothèques d'Orient auquel il fournit des documents numérisés" précise Anne Chatellier, Directrice des réseaux et partenariats documentaires du Collège de France.

    "En matière de synergies documentaires, il est envisagé de procéder à des prêts réciproques de documents pour des expositions, à des échanges d'expertise autour des enjeux de conservation, et à de la valorisation des collections, par exemple par la contribution de professeurs du Collège de France à la mise en exergue de certains éléments du patrimoine de la BnF".

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".

    sponsoring_display_archimag_episode_6.gif