Publicité

Marc Maisonneuve, testeur en chef des logiciels pour bibliothèques

  • marc-maisonneuve-tosca-consultants.jpg

    marc-maisonneuve-tosca-consultants
    "Passer les portes d’une bibliothèque et procéder à une demande d’inscription représentent un effort insurmontable pour certaines personnes. Nous devrions réfléchir à tout cela lorsque l’on parle de la crise des publics…", estime Marc Maisonneuve. (DR)
  • Portrait du consultant et formateur Marc Maisonneuve, qui a fondé la société de conseil en systèmes d’information pour la gestion des bibliothèques, la gestion documentaire et la gestion des archives Tosca Consultants. Ce spécialiste des logiciels documentaires n'est pas inconnu des lecteurs d'Archimag puisque c'est lui qui produit l'étude sur le marché des logiciels pour bibliothèque publiée chaque année dans notre magazine. Voici son parcours.

    mail Découvrez Le Bibliothécaire Innovant, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels des bibliothèques.

    Il est l’un des Français qui connaissent le mieux les méandres des logiciels documentaires, notamment les célèbres SIGB (Systèmes de gestion de bibliothèque). Depuis un quart de siècle, son étude consacrée au marché des logiciels pour bibliothèque (publiée chaque année dans Archimag) fait autorité auprès des bibliothécaires :

    « J’ai conçu cette étude pour comprendre l’évolution des produits en évitant d’être prisonnier des discours marketing des éditeurs. Et, chose étonnante, je ne me suis jamais fâché avec eux… À l’exception de l’un d’entre eux avec qui les relations ont été un peu compliquées. Les éditeurs savent que je m’astreins à une stricte neutralité », explique Marc Maisonneuve.

    enlightened Lire aussi : Logiciels pour bibliothèques : l'enquête 2021 (avec comparatif)

    "La bibliothèque était sinistre"

    Le chemin jusqu’aux logiciels documentaires n’était pas gagné d’avance et il s’est fait par vagues successives. Après des classes préparatoires (math sup, math spé) au lycée Saint-Louis (Paris), ce bon élève s’est orienté vers un diplôme d’ingénieur en informatique, puis un DESS de gestion des entreprises. De sa scolarité, il garde un excellent souvenir :

    « L’école me plaisait et toutes les matières m’intéressaient. En revanche, la bibliothèque était sinistre et peu de choses étaient faites pour amener les étudiants à la fréquenter ».

    enlightened Lire aussi : Bibliothèque : comment mettre en place un "click & collect" en cas de confinement

    Débuts professionnels sur les rives du Nil

    Sa carrière professionnelle commence loin de la France. Sur les rives du Nil, comme coopérant militaire, puis comme coopérant civil, Marc Maisonneuve instruit les dossiers de coopération scientifique et technique dans le secteur de l’informatique et des télécommunications.

    Encore aujourd’hui, Le Caire reste à ses yeux une ville de cœur où le promeneur patient et curieux peut contempler « un empilement de civilisations sans l’impression d’être enfermé dans un musée ».

    De retour en France, en 1985, il devient chef de produit pour la diffusion de progiciels de gestion de coopérative agricole, puis rejoint une structure aujourd’hui disparue : le Centre d’études de systèmes d’information des administrations (Cesia).

    enlightened Lire aussi : 81 % des bibliothécaires ont totalement découvert le télétravail durant le confinement

    Création de Tosca Consultants

    En 1988, il est amené à plancher sur la préparation du schéma directeur informatique de la Bibliothèque publique d’information (BPI) du Centre Pompidou. Sa voie est désormais tracée. Deux ans plus tard, il fonde le cabinet Tosca Consultants « société de conseil en systèmes d’information pour la gestion des bibliothèques, la gestion documentaire et la gestion des archives ».

    En 1995, il publie la première édition de son étude sur le marché des logiciels de bibliothèque. Depuis, ce travail d’analyse a été élargi à d’autres types d’outils et ses prestations se sont, elles aussi, développées : conseil et assistance à la maîtrise d’ouvrage, conseil aux investisseurs…

    « J’apprécie particulièrement d’accompagner les équipes et d’apporter des réponses aux besoins qu’elles expriment. Et lorsque j’anime des formations à l’EBD, à l’Enssib ou à l’École des chartes, j’apprends moi-même beaucoup de choses auprès de ce public diversifié ».

    enlightened Lire aussi : Professionnels de l'info en recherche d’emploi : comment prouver vos compétences ?

    Publications

    Entre ses activités de consultant et de formateur, Marc Maisonneuve trouve le temps de publier des livres en collaboration avec quelques figures bien connues du monde infodocumentaire : Emmanuelle Asselin, Mathieu Andro… En début d’année, paraissait une étude des solutions de mise en ligne d’une bibliothèque numérique (Éditions Klog). L’an dernier, il s’agissait d’un ouvrage consacré aux nouvelles solutions de prêt hors les murs.

    Conseil, formation, édition… Autant de postes d’observation qui l’amènent à analyser les relations parfois compliquées que les Français entretiennent avec leurs bibliothèques :

    « Les bibliothécaires ont souvent un haut niveau de formation et le souci du service public. Malheureusement, une partie de la population pense encore que les bibliothèques sont réservées aux érudits. Passer les portes d’une bibliothèque et procéder à une demande d’inscription représentent un effort insurmontable pour certaines personnes. Nous devrions réfléchir à tout cela lorsque l’on parle de la crise des publics… »

    enlightened Lire aussi : Bibliothèques : "les nouvelles solutions de prêt hors les murs permettent des usages très diversifiés"

    Il like

    • Sa ville préférée : Le Caire dont les beautés ne se dévoilent pas toujours au premier coup d’œil et pour la diversité des civilisations qui l’ont bâtie.
    • Sa chanson préférée : Une chanson de Léo Ferré, de Serge Gainsbourg, de Barbara ou de Gaël Faye, probablement.
    • Son œuvre d’art préférée : Le Vieux jardinier, peinture d’Émile Claus, ou dans un autre genre quelques œuvres de street art éphémères.
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité