Publicité

La justice française bloque les accès à la bibliothèque numérique pirate Z-library

  • z-library-livres-telechargeables-gratuitement.jpg

    livres-telechargeables-gratuitement-z-library
    Des millions de livres sont téléchargeables en accès libre sur la plateforme collaborative.
  • La décision a finalement été acceptée par la justice française de bloquer l’accès à la bibliothèque numérique Z-Library, une plateforme collaborative qui milite pour un accès libre à la littérature en offrant depuis 2009 un accès gratuit à des milliers d’ouvrages. Le Syndicat national de l’Edition (SNE) se réjouit de ce blocage à venir.

    La décision a été prise par la justice française le 25 août 2022 : celle-ci ordonne aux fournisseurs d'accès à Internet de bloquer l'accès à Z-Library, une plateforme participative se revendiquant comme la plus grande bibliothèque numérique au monde. Elle donnait accès gratuitement, depuis 2009, à plus de 11 millions de livres et 84 millions d’articles, tous téléchargeables de manière illégale.

    Protection du droit d’auteur

    Le Syndicat national de l’Édition (SNE) se félicite de cette décision qui manifeste le soutien de la justice française dans la protection du droit d’auteur et dans la lutte contre la contrefaçon. Le SNE avait en effet entamé une procédure à la fin du mois de juin 2022, suivie par douze maisons d'édition (Actes Sud, Albin Michel, Cairn, Editis, Hachette Livre, Humensis, Lefebvre-Sarrut, LexisNexis, Madrigall, Maison des Langues, Odile Jacob, et les Presses de Science Po). 

    Lire aussi : Grenoble lance sa bibliothèque numérique PaGella

    Pour l’heure, le site Z-Library reste ouvert en France, mais les ordonnances de blocage -  qui englobent également les sites dits “miroirs”, qui pourraient reproduire le contenu du site uniquement en modifiant son adresse de consultation - auprès des fournisseurs d’accès à internet (FAI) prendront effet prochainement. 

    Appel aux dons

    Du côté de la plateforme, un appel aux dons a été lancé le 15 septembre 2022, destiné à tous ceux qui souhaitent “contribuer encore plus au soutien et au développement de notre projet”. Soutenant l’accès libre à la littérature, Z-Library propose aux donateurs le téléchargement sans limite de tous les ouvrages répertoriés sur son site avant leur blocage.

    Rappelons que Z-Library n'est pas la seule bibliothèque en ligne a être menacée de fermeture. La plateforme américaine Internet Archives est de son côté en procès depuis deux ans contre les éditeurs pour "violation massive délibérée du droit d'auteur". 
     

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Archimag-droit-auteur-infodoc
    Vous êtes veilleur, documentaliste, community manager ou iconographe ? Vous recueillez de l’information textuelle, image ou vidéo que vous traitez et diffusez à vos utilisateurs ou clients sous forme de livrables ou autres ? Attention ! vous le savez, juridiquement, on ne peut pas faire tout ce que l’on veut avec l’oeuvre d’autrui. Il faut savoir situer où un droit d’auteur s’exerce, recourir rigoureusement au droit de citation, payer éventuellement une redevance, etc. Ce dossier fait témoigner différents métiers au sujet de leurs pratiques quotidiennes et propose un point juridique synthétique propre à chaque problématique, validé par le juriste Didier Frochot (Les Infostratèges). Une société de gestion du droit d’auteur, le Centre français d’exploitation du droit de copie (CFC), explique son rôle et son pouvoir de contrôle.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité

    Serda Formations Documentation 2023