Smart bibliothèque : les avantages d’un bâtiment ultra-connecté

  • penser-jeune-homme-tenant-main-menton-regardant-ordinateur-portable.jpg

    bibliotheque-connectée-lecture
    La bibliothèque connectée, enjeu majeur pour fidéliser les usagers. (Source : Freepik)
  • Les bâtiments deviennent de plus en plus intelligents avec la gestion centralisée et intelligente du chauffage, des lumières, de la sécurité, des réseaux, des ouvrants, etc. A l'échelle mondiale, il y avait 12,3 milliards d'objets connectés fin 2021 et le marché devrait atteindre les 75,44 milliards d’unités installées d'ici 2025, soit une hausse de 513% !  

    Bibliothèques : de nombreux problèmes à résoudre

    Peu de bibliothèques sont aujourd’hui dotés de systèmes connectés permettant d’optimiser les flux d’usagers et de les lier aux dépenses énergétiques. Pourtant, elles sont de plus en plus amenées à intégrer de nouvelles technologies. Le principal objectif étant d’optimiser la gestion de l’énergie (chauffage, lumières, etc.), dont le coût a explosé.

    Un réseau WiFi fiable et sécurisé permettant de travailler (donc de rester dans les murs) et de pouvoir utiliser facilement les équipements à disposition (bornes de consultation catalogue + presse, PC, imprimantes, tablettes, etc.) est indispensable. 

    De nombreuses bibliothèques ne proposent pas encore la gestion à distance via son smartphone ou son ordinateur personnel, les prêts de documents et impressions (ex. difficulté d’utilisation des équipements tels que les imprimantes et automates).

    À retenir pour une bibliothèque connectée

    La technologie beacon (tags RFID ou NFC) permet de suivre l'usager dans son parcours au sein de la bibliothèque et de lui envoyer des infos ciblées (affichées en pop-up sur son smartphone) pour l'information d'une activité, d'une nouveauté, d'un service, etc. Son prix abordable en fait un outil clé pour diffuser de l’information au sein des bibliothèques et créer des parcours pour les usagers.

    Les dépenses énergétiques doivent être mieux maîtrisées. Certains outils de réservation en ligne des salles comme Affluences permettent de mieux gérer les flux d’usagers et, ainsi, d’économiser de l'électricité dès qu’une salle n’est pas occupée. 

    Le rapport de la revue Third  indique que le défi de la gestion centralisée des équipements domotiques du bâtiment (ouvrants, chauffage, électricité, objets connectés, etc.) doit être relevé. 

    Important

    Comment faire le maximum quand on est une bibliothèque avec un budget limité ? La bibliothèque municipale de Montreuil-sous-Pérouse avait expérimenté auparavant Bibliobox, un petit boîtier avec lequel les usagers avaient accès aux ressources numériques préalablement intégrées par la bibliothèque.

    Attention

    Comme le rappelle le Ministère de l’Economie, à l'heure de l'explosion des cybermenaces, il ne faut pas oublier que tous les objets restent des points de vulnérabilité et doivent être protégés.

    Quelles solutions pour améliorer la bibliothèque?

    Comme dans les musées, les bibliothèques peuvent proposer une expérience immersive (casques VR), permettre à certains publics de se repérer plus facilement dans les locaux, et emprunter sans passer par l’accueil. Mieux, avec le métavers, la surface des bibliothèques pourrait être doublée et davantage d’espaces d’études pourraient être ouverts (livres, vidéos etc).

    Condition sine qua non à la Smart Bibliothèque : la mise en place d’un réseau WiFi performant, et donc pour les bibliothèques la nécessité d’adopter un réseau Très Haut Débit (THD) : fibre, WiFi 6E (ou WiFi 7), voire doublé en 5G.

    La gestion d’une bibliothèque efficace sur le plan énergétique peut être assurée grâce à des applications ou des assistants intelligents (Amazon, Google, etc.). En centralisant la gestion des lumières et du chauffage, les bibliothèques seront en mesure de comparer dans le temps leur performance énergétique, et surtout d’anticiper les besoins futurs (les dépenses enregistrées durant un été N, peuvent être ensuite budgétées pour l’été N+1).

    Pour tout savoir sur la création et les outils d'une bibliothèque connectée, téléchargez l'édition 2023 du Supplément Archimag entièrement dédié à cette thématique.  

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".

    sponsoring_display_archimag_episode_6.gif