Publicité

Médiation numérique : quel rôle pour les bibliothèques ?

  • mediation_numerique_abf.jpg

    Mediation-numerique-quel-role-bibliotheques
    Environ 16 millions de personnes sont éloignées du numérique en France (Freepik Premium / EyeEm)
  • L'Association des bibliothécaires de France a mené une enquête auprès des médiateurs qui apportent les compétences numériques élémentaires au public touché par l'illectronisme.

    Environ un tiers des Français de plus de 18 ans (31,5 % soit 16 millions de personnes) est plus ou moins concerné par le phénomène d’éloignement du numérique (1). Un constat préoccupant qui poussent les bibliothèques à s'interroger : ont-elles un rôle à jouer dans la lutte contre l'illectronisme ? La commission numérique de l’ABF (Association des bibliothécaires de France) a mené une enquête autour de médiateurs qui agissent "en et hors bibliothèque".

    "Il s’agit d’accompagner le citoyen dans ses pratiques numériques afin de lui permettre d’accéder à l’autonomie, de dédramatiser l’usage du numérique, de faciliter la prise en main des outils" constate l'ABF sur la base d'un panel de 52 réponses recueillies dans 31 territoires. Leurs actions répondent à de nombreux besoins qui relèvent aussi bien du domaine professionnel que du loisir : rédiger un CV et une lettre de motivation, remplir une déclaration d'impôts, utiliser le courriel électronique, se connecter à un compte CPF, utiliser les réseaux sociaux, être conseillé sur des achats en ligne…

    Transmission d’une culture numérique

    Selon les auteurs de l'étude "la mission d’accompagnement vers l’autonomie est importante tout comme le fait de transmettre des bonnes pratiques et des compétences de base en informatique. Il s’agit plus d’assistance à l’apprentissage et à la résolution de problèmes liés à la technologie que de dépannage technique proprement dit." Autre mission réalisée par les médiateurs, la transmission d’une culture numérique qui touche aux ressources numériques de la bibliothèque, à des ateliers de création numérique (Fablab, programmation robotique, MAO, création de jeux vidéo, etc.), à l’éducation aux médias et à l’information.

    Du côté des intitulés des postes, la médiation numérique donne lieu à de nombreuses variations : agent de médiation culturelle, chargé de ressources numériques, conseillers Numériques France Service, bénévole chargée du numérique, référent numérique, etc.

    Au terme de cette enquête, l'ABF dresse un constat : "sur les besoins techniques de premier niveau (prise en main des outils et bases numériques) les publics sont les mêmes en et hors bibliothèque : des publics fragiles voire en grande précarité. Un public plus varié est touché par les actions en bibliothèque car une offre de services est proposée autour d’enjeux de transmission d’une culture numérique commune."

    (1) Etude de l'Agence nationale de la cohésion des territoires, 2023.

     

    Sur le même thème : Emmaüs Connect en première ligne contre la précarité numérique
                                      Didier Barathon : "La fracture numérique concerne aussi certains salariés équipés d'un ordinateur"

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".

    sponsoring_display_archimag_episode_6.gif