Article réservé aux abonnés Archimag.com

Signature électronique : du mouvement chez les éditeurs

  • echec_jeu.jpg

    Avec l’entrée en vigueur du règlement européen eIDAS, le marché des solutions de signature électronique devrait connaître d’autres évolutions. (teliko82 via Visual hunt / CC BY-NC)
  • Sommaire du dossier :

    En quelques mois, le petit monde des éditeurs de solutions de signature électronique a connu plusieurs évolutions.

    Au mois de février dernier, la start-up française Yousign est parvenue à lever 500 000 euros auprès de la Banque publique d'investissement et d'Eric Chevalier le fondateur d'Alyson Technologies. Cet apport d'argent frais permettra à la jeune pousse de renforcer ses équipes techniques et son support clients. Créée en 2013, Yousign propose une solution de signature électronique pour ordinateur, tablette et smartphone. 

    Au mois de septembre 2015, l'éditeur américain DocuSign a procédé au rachat de l'activité signature électronique du français OpenTrust pour un montant non communiqué. Fondée en 2004, OpenTrust développe des solutions de gestion des transactions en ligne. Pour Keith Krach, PDG de DocuSign, ce rachat ouvre de nouvelles perspectives sur les marchés français et européen : "En tant que leader du marché en France, OpenTrust nous apporte des équipes de très haut niveau, une forte orientation client, une technologie de classe mondiale approuvée par les autorités européennes et une profonde expertise du marché".

    Certification

    Avec l'entrée en vigueur du règlement européen eIDAS, le marché des solutions de signature électronique devrait connaître d'autres évolutions. Chaque Etat-membre de l'Union européenne doit en effet désigner une autorité qui aura pour mission de délivrer une certification aux éditeurs de logiciels. Un éditeur recevant cette certification en France pourra exercer ses activités non seulement sur le territoire français, mais aussi au sein de tous les pays membres de l'Union européenne. Même chose pour les éditeurs étrangers recevant cette certification en Allemagne, en Italie ou au Danemark qui pourront opérer en France... "Cette certification revêt donc une grande importance pour notre société qui souhaite se développer à l'international. Les éditeurs français devront compter aussi avec leurs concurrents européens", explique Eric Descours expert normes et solutions pour Tessi.

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    Il n’y a plus de frein légal pour mettre en oeuvre la signature électronique dans les secteurs privé ou public, avec des technologies et des pratiques déjà bien rodées.​.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité

    supplement-confiance-numerique-270500.png