Article réservé aux abonnés Archimag.com

Gestion de projet : quel logiciel ou application choisir ?

  • gestion_projet_application_logiciel_choisir.jpg

    gestion_projet
    Les différents logiciels de gestion de projet du marché permettent de répondre aux défis des organisations en la matière (respect des délais, réaction aux changements en cours de projet, organisation des tâches, respect du budget, etc). (Freepik)
  • Les spécialistes de la gestion de projet le savent : la réussite d’un projet dépend à 10 % du projet lui-même et à 90 % de la façon dont le projet est géré et les problèmes résolus. Si la gestion d’un projet est loin d’être un long fleuve tranquille, certains outils gratuits ou payants permettent néanmoins de le piloter sans boire la tasse (stress, retards, pertes d’investissement et insatisfactions client) tout en améliorant la collaboration et la productivité des équipes.

    Temps de lecture : 7 minutes

    122 millions de dollars. C’est la somme que gaspillent les entreprises du monde entier pour chaque milliard dépensé sur des projets, en raison de mauvaises pratiques de gestion de projet (1). Soit 12,2 % des sommes investies !

    Pour aider les professionnels, l’offre de logiciels et d’applications de gestion du projet est variée. Nombreux sont les éditeurs à avoir identifié la gestion de projet comme un marché porteur, et ce à juste titre puisqu’il concerne tous les types d’organisations, de la PME au grand compte, et tous les secteurs d’activité.

    enlightenedLire aussi : Gestion de projet : comment piloter le changement en 8 étapes

    Imaginez : selon le Transparency Market Research, le marché mondial des logiciels de gestion de projet en ligne passera de 2,74 milliards de dollars en 2016 à 6 milliards de dollars en 2025.

    « La gestion de projet dans les PME en France », la dernière enquête en date réalisée sur ce sujet en 2018 par Capterra, révélait d’ailleurs que 65 % des PME utilisaient déjà un ou plusieurs outils de gestion de projet.

    Les défis de la gestion de projet

    Rares sont les entreprises qui ne sont pas confrontées aux défis d’une bonne gestion de projet, qui s’avèrent nombreux.

    L’enquête « La gestion de projet dans les PME en France » réalisée en 2018 par Capterra révèle qu’« arriver à respecter les délais » est le défi majeur des organisations en matière de gestion de projet (pour 17 % des répondants), suivi de près par « savoir réagir aux changements en cours de projet » (15 %). Viennent ensuite « savoir organiser et mettre en place les différentes tâches » (10 %), « ne pas dépasser le budget fixé » (9 %) et « pouvoir bien communiquer » (8 %). « Savoir réagir face à des risques inattendus » (7 %) ou encore « suivre de façon claire l’avancée du projet » (6 %) font également partie des préoccupations des professionnels.

    enlightenedLire aussi : Comment (bien) distribuer les rôles dans une gestion de projet

    Cela tombe bien, car ce sont finalement à tous ces défis que permettent de répondre les différents logiciels de gestion de projet du marché, leurs fonctionnalités phares étant justement la gestion du planning, des tâches et du budget ainsi que la communication et la collaboration entre les membres de l’équipe.

    Concrètement, ce type d’outil permet de planifier, d’organiser les différentes phases et de gérer les ressources disponibles pour un ou plusieurs projets. Les tâches et l’ensemble des informations sont mis à jour en temps réel afin que chacun puisse suivre l’avancement des projets.

    La crise sanitaire mondiale du Covid-19 et la généralisation du télétravail qu’elle a entraînée décuplent aujourd’hui l’intérêt des organisations pour ces outils qui permettent de répondre aux différents enjeux de la gestion de projet à distance, que sont la communication et la collaboration, la centralisation ....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    Bibliothèque-fake-news
    Les bibliothèques sont le lieu de tous les médias, traditionnels (livres, revues, cinéma…) et numériques (internet, réseaux sociaux, jeux…). Cela les met en bonne place pour prendre des initiatives contre les fake news. Les fausses informations se glissent en effet partout, atteignant des publics vulnérables, consentants ou tout simplement inattentifs.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    C'est le nombre de dossiers médicaux partagés ouverts par les assurés.
    Publicité

    Couv demat 2020.png