Article réservé aux abonnés Archimag.com

ECM : le grand comparatif 2021 des logiciels de gestion de contenu

  • ecm_comparatif_logiciel_gestion_contenu_2021.jpg

    ECM-comparatif-logiciel-gestion-contenu-2021
    Pour un seul logiciel d'ECM, les usages et les fonctionnalités nécessaires vont varier d’un métier à l’autre. Vérifier les capacités d’intégration approfondies d’une solution avec les applications métiers est indispensable. (Freepik/@gpointstudio)
  • Une solution d’enterprise content management (ECM) constitue bien souvent une première étape dans la transformation digitale d’une organisation. En centralisant les données et en rationalisant les processus métier, les solutions de gestion de contenu optimisent les flux d’information et améliorent l’efficacité des équipes. Mais comment bien choisir sa solution ? Quelles sont les fonctionnalités importantes ? Et quelles sont les différences entre les logiciels d'ECM ? Découvrez notre grand tableau comparatif en fin d'article !

    Temps de lecture : 4 minutes

    mail Découvrez Le Brief de la Démat, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée à la transformation numérique des organisations et à ceux qui la pratiquent !

    Les avantages des solutions d'ECM et de gestion de contenu

    L’enterprise content management (ECM) a le vent en poupe ! Éléments clés de la transformation digitale des entreprises, les solutions dédiées à la gestion de contenu s’intègrent dans l’architecture globale des organisations et permettent de sécuriser, consolider et centraliser les données pour favoriser ensuite la circulation et la valorisation de l’information.

    Leurs promesses sont nombreuses : dématérialisation et homogénéisation des process métier, gestion multicanal des flux entrants et sortants, vision à 360 degrés, conformité, stockage, archivage, etc.

    Avec à la clé une véritable amélioration de l’efficacité individuelle et collective.

    enlightenedLire aussi : Choisir son logiciel de Ged, d'ECM ou de records management en 8 points clés

    ECM : des fonctionnalités centrées sur les besoins métiers

    Mais attention ! une solution d’ECM ne se résume pas en une liste de fonctionnalités à compiler. L’ECM doit répondre à des besoins métier et servir les utilisateurs finaux. Avant de choisir sa solution, il est donc primordial de bien définir le périmètre fonctionnel ciblé.

    « Il faut vérifier si la solution s’inscrit dans une logique transversale à l’organisation ou si elle est avant tout une réponse au besoin de digitalisation des métiers », confirme Romain Le Formal, responsable marketing solutions digitales chez Tessi France, éditeur de la solution Tessi Data Content ; « il est important que la solution choisie puisse soutenir un projet de transformation digitale évolutif et “scalable” afin de la faire monter en puissance ».

    « Contextualiser l’utilisation de l’ECM au process métier qu’il doit servir est indispensable », confirme Adrien Grenat, lead solution consultant chez OpenText France, qui commercialise la solution OpenText Extended ECM ; « car bien souvent, ces processus métier sont déjà outillés d’applications métier (ERP, CRM, etc.) avec lesquelles l’ECM devra s’intégrer ».

    enlightenedLire aussi : GED, ECM, RPA, BPM : Quels usages aujourd’hui dans les organisations françaises ?

    Gestion de contenu : intégration et flux d'information

    En effet, si les besoins en ECM sont indéniables, les usages et les fonctionnalités nécessaires vont varier d’un métier à l’autre. Vérifier les capacités d’intégration approfondies d’une solution avec les applications utilisées par l’entreprise (SAP, Salesforce, Microsoft 365, SharePoint, etc.) est donc un prérequis indispensable.

    Tout comme la cartographie des flux d’information circulant dans l’organisation.

    « Cartographier leur source et leur typologie permet en effet d’obtenir une vue plus précise des interactions et connexions à mettre en œuvre au travers des API et web services de la plateforme », confirme Romain Le Formal, de Tessi France.

    enlightenedLire aussi : Ged, ECM et cloud : comparatif de solutions packagées et légères pour PME

    Automatisation

    D’une manière générale, la demande d’automatisation et de robotisation des processus métier (BPM et RPA) est forte au sein des organisations, et les éditeurs de solutions d’ECM peuvent y répondre.

    « Les clients souhaitent non seulement rationaliser et optimiser la gestion des flux d’information, mais aussi fiabiliser le traitement des processus et assurer leur continuité de service de bout en bout (achats, factures fournisseurs, contrats, réclamations clients…) », expliquent Mickaël Vandamme, responsable customer success chez Avanteam, et Timothée Lenormand, directeur R&D de l’éditeur, qui propose la solution Avanteam Process Suite.

    « L’automatisation des tâches chronophages dans les usages de l’ECM est une demande récurrente de nos clients », confirme Adrien Grenat, d’OpenTextFrance.

    enlightenedLire aussi : Gestion de contenu : ce que vous préparent les éditeurs pour les années qui viennent

    Vigilance sur la sécurité !

    Autre point de vigilance : la sécurité. Une demande à laquelle les éditeurs entendent répondre.

    « L’accélération des transactions numériques et un besoin croissant de les sécuriser ont également favorisé la démocratisation des solutions de signature numérique et d’archivage à valeur probante de certains documents (contrats, factures, etc.) », confirme-t-on chez Avanteam.

    « Une solution d’ECM ayant vocation à accueillir de nombreux utilisateurs (internes et externes), une gestion rigoureuse de la politique de sécurité et des exigences RGPD devient essentielle », ajoute Romain Le Formal, de Tessi France ; « droit d’accès, diffusion ou archivage légal sont autant d’éléments sur lesquels porter son attention quand on choisit une solution ».

    Faire le choix d’un prestataire de confiance, disposant de qualifications et de certifications — notamment en matière d’hébergement et de sécurité de la donnée — peut donc être judicieux.

    >>> Téléchargez le comparatif 2021 Archimag des solutions d'ECM et de gestion de contenu <<<

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    patrimoine-numerisation
    Les archives ont encore de beaux projets de numérisation devant elles ! En effet, on trouve toujours sous forme papier ici des fonds anciens ou contemporains à fort intérêt patrimonial, là des documents qu’il est utile de mettre à disposition sous forme dématérialisée ou qui pourraient ainsi connaître une seconde vie - entendez régénérer de la valeur. Ce dossier rappelle le long engagement des institutions culturelles en France en faveur de la numérisation. Elles restent toujours actives sur ce front, tandis que le secteur privé connaît lui aussi des opérations d’ampleur. Trois exemples viennent l’illustrer.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.

    supplement-confiance-numerique-270500.png