Publicité

Télétravail : les RSSI revoient leurs priorités suite à l’explosion des budgets de sécurité IT

  • teletravail-rssi-revoient-priorites-suite-explosion-budgets-securite-it.jpg

    rssi-priorités-explosion-budgets-securite-it
    Le RSSI et l'explosion des budgets de sécurité IT. (Freepik/@rawpixel)
  • L’arrivée du travail à distance dû à la crise sanitaire a complètement changé les priorités des RSSI. La nouvelle enquête d’Ivanti, Inc. indique que les budgets de sécurité IT sont en hausse avec le développement du télétravail.   

    Le travail à distance a accéléré la disparition du périmètre réseau traditionnel et donné lieu à de nouveaux défis en matière de sécurité informatique. Selon une enquête d’Ivanti portant sur 400 RSSI dans la zone Europe, Proche-Orient et Afrique, le budget de sécurité IT moyen s’élevait l’an dernier à plus de 64 millions d’euros et 81 % des personnes interrogées s’attendent à une augmentation de ce chiffre dans l’année à venir.  

    Pour Nigel Seddon (Ivanti), “l’émergence du travail à distance a provoqué l’explosion du nombre de périphériques distants qui tentent d’accéder aux ressources d’entreprise”. Les principaux objectifs des RSSI consistent à s’assurer que seuls les utilisateurs, les appareils, les réseaux et les applications fiables peuvent accéder aux données de l’entreprise afin de pouvoir rester productifs et travailler en sécurité.   

    Solutions des RSSI   

    Les RSSI envisagent d’investir dans deux solutions différentes dans le but de mieux sécuriser les entreprises. Elles prévoient dans un premier temps d’utiliser des logiciels de Gestion unifiée des terminaux (UEM) pour centraliser les appareils mobiles et sécuriser l’afflux de ces appareils accédant aux ressources des entreprises. L’enquête nous montre également que 80% des RSSI projettent d’investir davantage dans les logiciels UEM l’année suivante.   

    Par ailleurs, la deuxième solution proposée par les RSSI serait l’authentification biométrique. En conséquence de la croissance des attaques par hameçonnage, qui vise principalement les références d’authentification, l’authentification biométrique consistera à supprimer ce type d’attaque. 

     

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Comme l’urbanisation de villes ou de territoires ne peut se développer sans une participation des citoyens et de leurs représentants, celle d’un système d’information (SI) ne peut être confiée qu’aux seuls informaticiens !​
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    4
    C'est le montant de la levée de fonds réalisée par la start up Affluences.
    Publicité

    Couv demat 2020.png