Article réservé aux abonnés Archimag.com

Facture électronique : quelle solution choisir pour dématérialiser ses factures en 2021 ?

  • facture-electronique-dematerialisation-comparatif-2021.jpg

    facture-electronique-dematerialisation-comparatif
    Selon une étude coréalisée en 2020 par Archimag et DocuWare, 30 % des organisations prévoient d'acquérir un logiciel de facture électronique d'ici 2023. (Freepik/Wirestock)
  • Dopée par les obligations gouvernementales, la facturation électronique est progressivement adoptée par les organisations. Bonne nouvelle, les solutions de dématérialisation sont nombreuses et répondent aux besoins des entreprises quels que soient leur taille et leur projet. Voici nos conseils pour bien choisir votre solution de facture électronique ainsi que notre grand tableau comparatif des offres des éditeurs en fin d'article.

    Temps de lecture : 4 minutes

    mail Découvrez le Brief de la Démat', la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée à la transformation numérique des organisations !

    Selon une étude coréalisée en 2020 par Archimag et DocuWare, le marché des solutions de dématérialisation des factures se porte bien et a de beaux jours devant lui. L’équipement d’un logiciel est à l’ordre du jour pour un peu plus de 30 % des organisations, 15 % s’y intéressent hic et nunc et 15 % se disent prêtes à franchir le pas d’ici 2023.

    Quelle que soit leur intention d’achat, les entreprises peuvent être rassurées : des dizaines de solutions sont commercialisées comme en témoigne notre tableau en fin d'article (liste non exhaustive).

    enlightenedLire aussi : Facture électronique : où en sont les organisations françaises ?

    Facturation électronique en mode Saas ou on premise ?

    Une première tendance apparaît : de nombreux éditeurs proposent leur solution en mode hybride, soit installée sur les serveurs de l’organisation — on premise — soit en mode Saas.

    Mais attention : cela ne se vérifie pas avec tous les éditeurs. Près d’une dizaine d’entre eux répondent « non » au mode « on premise ».

    En revanche, quasiment tous commercialisent leur solution en mode Saas. Un scénario qui représente bien des avantages puisqu’aucune installation ne doit être effectuée sur les serveurs de l’entreprise.

    enlightenedLire aussi : Dématérialisation totale des factures B2B : comment s’y préparer ?

    Le prix, une question complexe à trancher

    Qu’il s’agisse du mode « on premise » ou du mode Saas, la question du prix est extrêmement complexe à trancher.« Par expérience, depuis près de 30 ans, les coûts de mise en œuvre et d’exploitation des échanges de factures électroniques sont fonction de beaucoup de paramètres. Ils peuvent varier dans de tr....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    gouvernance-information-metiers-tendances
    Serda-Archimag publie son 10e rapport sur la gouvernance de l’information. Une décennie au cours de laquelle cette démarche s’est peu à peu imposée dans les organisations privées et publiques. Avec aujourd’hui de nouvelles tendances, notamment en matière de signature électronique et de numérique responsable. Parallèlement, une norme Iso est en préparation, nous révèle Noureddine Lamriri, coordinateur Iso du groupe de travail sur ce sujet. Sur le terrain, du records manager au responsable de la sécurité des systèmes d’information, en passant par le délégué à la protection des données, différents métiers sont partie prenante. Ils sont décrits par ceux qui les exercent.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité

    Couv demat 2020.png