Publicité

Alliance entre Loamics et MyDataModels pour leur offre Augmented Analytics

  • allianc-entre-loamics-mydatamodels-pour-leur-offre-augmented-analytics.jpg

    Allianc-entre-Loamics-MyDataModels-pour-leur-offre-Augmented-Analytics
    Loamics et MyDataModels s’allient pour lancer une offre « Augmented Analytics » et tirer le meilleur de la donnée
  • Loamics, société qui automatise et industrialise la préparation de données, et MyDataModels, société qui offre une solution de modélisation prédictive basée sur l’intelligence artificielle, s’allient pour lancer une offre appelée Augmented Analytics.   

    Ces deux start-up françaises issues de la deep tech, prennent la décision de collaborer sur la thématique de la donnée. Augmented Analytics doit permettre d'analyser rapidement de grands volumes de données et prendre des décisions stratégiques.   

    Les deux entreprises ont les mêmes attentes. Leur complémentarité se traduit par leur travail en équipe.  Loamics, qui se charge de collecter et traiter les données afin de les sécuriser, et MyDataModels, qui à l’aide de son IA, crée des modèles prédictifs.  

    Pourquoi cette collaboration ?  

    “Nous partageons le même objectif de rendre la donnée accessible au plus grand nombre tout en préservant sa souveraineté et sa sécurité”, déclare Stéphane Bollon, PDG de Loamics. En effet, ce nouveau service permet par exemple à MyDataModels d’agrandir son offre, en lançant sur le marché un service big data en Paas.   

    Cette collaboration doit permettre aux entreprises de passer d’une gestion complexe et coûteuse à une gestion simple et peu onéreuse, réduire le traitement humain de la donnée, garder une réelle gouvernance et souveraineté de leurs données, rendre la donnée instantanément accessible et interprétable à tous leurs métiers.   

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Ged-collaboratives
    À la Ged, les documents, et aux métiers, le collaboratif ? Un peu comme s’il y avait un partage entre back office et front office... Cependant, on demande souvent bien plus à une Ged que de s’en tenir à l’acquisition, au classement et l’exploitation des documents numériques, via des workflows. Inversement, on ne peut figurer un travail collaboratif se passant totalement d’un appui sur des documents. Dès lors, entre Ged et collaboration, à chacun de placer le curseur selon ses usages et ses besoins. Du côté des éditeurs, des fonctionnalités collaboratives sont ajoutées aux solutions. Et l’on peut découvrir sur le terrain les avantages que les professionnels peuvent en obtenir.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité

    Couv demat 2020.png