Publicité

Anssi : une nouvelle évolution du SecNumCloud

  • anssi-une-nouvelle-evolution-du-secnumcloud.jpg

    Anssi-une-nouvelle-evolution-du-SecNumCloud
    Appel public à commentaires sur la version 3.2.A du référentiel d'exigences applicables aux prestataires d'informatique en nuage (SecNumCloud)
  • L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’informations (Anssi) dévoile la nouvelle version de son référentiel d’exigences applicables aux prestataires d’informatique en nuage pour la certification SecNumCloud. Une démarche qui donne lieu à un appel à commentaires qui prendra fin d’ici le 15 novembre 2021.   

    SecNumCloud, le référentiel d’exigences relatif aux prestataires de services informatique en nuage est un ensemble de règles qui s’imposent aux prestataires qui désirent obtenir une qualification de leurs services dans ce domaine. L’objectif est de promouvoir, enrichir et améliorer l’offre de prestataires de cloud à destination des entités publiques et privées souhaitant externaliser, auprès de prestataires de confiance, l’hébergement de leurs données, leurs applications ou leurs systèmes d’information.  

    SecNumCloud a été présenté sous sa première version officielle en 2016, et a connu une révision en 2018 pour aboutir à sa version 3.1. Aujourd’hui en 3.2, ce changement apporte plusieurs modifications, dont notamment l’explicitation des conditions de l’immunité aux lois extracommunautaires.   

    Les critères de l’immunité aux lois extracommunautaires   

    Faisant l’objet d’un nouvel alinéa, le 19.6, cette modification définit des critères pour les prestataires. Par exemple, une des premières exigences veut que le siège statutaire, l’administration centrale ou le principal établissement du prestataire soit établi au sein d'un État membre de l'Union européenne. Par ailleurs, dans le cas des entités prestataires qui se trouvent hors de l’Union européenne et qui possèdent un capital social et des droits de vote, les sociétés tierces ne peuvent détenir plus de 24% individuellement et 39% collectivement.  

    D’autres modifications majeures  

    Le référentiel s’ouvre dorénavant aux activités de type Caas (Container as a service). Ce service concerne la mise à disposition d’environnements d’exécution permettant le déploiement et l’orchestration de conteneurs. Celles-ci viennent s’ajouter aux services Saas, Paas, et Iaas.   

    De plus, cette nouvelle version de l’Anssi apporte des modifications concernant la sécurité des ressources humaines, avec un renforcement de la vérification des informations relatives au personnel. En outre, une mise à jour des actions de support technique qui nécessitent un accès aux données du commanditaire, c’est-à-dire, n’autoriser l’action qu’après consentement explicite du commanditaire 

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Mettre ses informations dans les nuages, tout le monde sait de quoi il s’agit. Mais le cloud a encore besoin de rassurer. Si les outils du cloud sont simples à utiliser, que se passe-t-il en cas de mauvais fonctionnement ?
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité

    Couv demat 2020.png