Jour J pour le lancement de Mon espace santé

  • lancement-mon-espace-sante.png

    Jour J lancement Mon espace santé
    Il est possible d'activer Mon espace santé tout au long du premier trimestre 2022 (sante.gouv.fr)
  • Testé depuis juillet 2021 dans trois départements pilotes, ce nouvel espace numérique de santé remplace le Dossier médical partagé (DMP). Les usagers peuvent l'activer tout an long du premier trimestre 2022.

    Les Français peuvent désormais ouvrir leur Espace numérique de santé. De janvier à mars 2022, toutes les personnes affiliées à l'Assurance maladie vont recevoir un courrier ou un courriel leur permettant d'activer leur Espace santé. Elles disposeront alors d'un délai de 6 semaines pour s'opposer à sa création. En absence de réponse, l'Espace santé sera automatiquement créé.

    Mon espace santé remplace le Dossier médical partagé, lancé en 2004, qui n'aura convaincu ni les professionnels de santé, ni les assurés. Testé depuis juillet 2021 dans trois départements pilotes (Haute-Garonne, Loire-Atlantique, Somme) ce nouvel espace numérique est destiné à faciliter les démarches des usagers et les échanges avec les professionnels de santé pour une meilleure prise en charge.

    Données hébergées en France

    Il est présenté comme "une version améliorée du DMP". Mon espace santé reprend en effet les missions qui étaient assignées au Dossier médical partagé : stockage et partage des donnés de santé (ordonnances, traitements, résultats d’examens, imageries médicales, antécédents médicaux et allergies, comptes-rendus d’hospitalisation, vaccination), messagerie sécurisée pour les échanges entre patients et professionnels de santé, agenda, catalogue de services numériques de santé référencés par l’État.

    Sans surprise, la question de la confidentialité des données médicales est au coeur de ce projet. "Vos données sont hébergées en France dans un environnement sécurisé, certifié selon le référentiel 2DS Protection" explique la Délégation ministérielle au Numérique en Santé. A ce jour, une centaine d'hébergeurs ont reçu la certification HDS (hébergeur de données de santé) délivrée par L'Agence du Numérique en Santé.

    Sur le même thème : Vers la dématérialisation de la Carte vitale 

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité

    supplement-confiance-numerique-270500.png