Publicité

Green IT : l'écoresponsabilité des APIs encouragée par le nouveau label API Green Score

  • api-green-score-label-numerique-ecoresponsable.png

    label-green-it-api
    Le collectif API Thinking se réunit tous les mois afin de travailler sur les différents chantiers en cours.
  • Alors que les APIs (Interface de programmation d’application) se développent avec l’accélération de la transition numérique. Aujourd’hui, la création et l’utilisation des APIs demandent beaucoup d’énergie. Pour inciter à la réduction de ces émissions, le collectif API Thinking lance le label “API Green Score”, un outil qui valorise les APIs à l’impact numérique faible pour l’environnement.

    Le collectif API Thinking vient de lancer son label "API Green Score” visant à valoriser les APIs (Interface de programmation d’application) qui développent une interface numériquement responsable. En effet, l’informatique voit depuis quelques années les APIs fleurirent dans tous les domaines.

    Problème : la génération de ces APIs est très gourmande en matière de consommation d’énergie. “La façon dont les APIs sont conçues participe à la pollution numérique générée par le secteur informatique, responsable à lui seul de l'émission de 4 % des gaz à effet de serre et de 6 à 10 % de la consommation d'électricité mondiale”, affirme Julien Bichon, fondateur de API Thinking, “En clair, il a le même impact que l'aviation !”

    Lire aussi : L'écologie numérique : infographie, chiffres-clés et conseils pour une dématérialisation plus verte

    Alors, durant plusieurs mois, avec l’aide de différents membres d’entreprises tels que la SNCF, L’Oréal ou encore Enedis, le collectif API Thinking développe l’élaboration d’une boîte à outils à destination des utilisateurs, concepteurs et propriétaires d'API ainsi que d’un “green label”. La certification "API Green Score" encourage les développeurs d'API à prendre en compte l'impact environnemental de leurs interfaces et à améliorer leur durabilité. En attribuant un score vert à chaque API certifiée, le label peut ainsi aider les utilisateurs à choisir des APIs respectueuses de l'environnement.

    Comment obtenir le label

    Pour obtenir cette certification, les APIs doivent répondre à certains critères, répartis en 7 domaines : le cycle de vie des APIs, l’échange des données, les données elles-mêmes, l’architecture, les outils, les infrastructures et la communication.

    Ainsi, des améliorations sont proposées comme la désaffection d’une API inutilisée ou la réduction du nombre de versions, l’optimisation des requêtes pour limiter les informations renvoyées, la collecte limitée aux données requises, ou encore l'évaluation de la consommation d'énergie de l'API. Sous forme de guide, les utilisateurs, concepteurs ou propriétaires d’API peuvent suivre les différentes étapes qui mènent à une interface plus écoresponsable.
     

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Archimag-Ecologie-numerique
    La dématérialisation est-elle écologique ? Avec le numérique, est-on respectueux de l’environnement ? À l’heure où se multiplient les alertes sur la santé vacillante de la planète, ces questions méritent d’être approfondies. Rapidement, on constate que les paramètres sont multiples et les enjeux complexes.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    C'est le montant total des pénalités infligées aux entreprises en 2022 - et à l'échelle internationale - pour le non respect du RGPD.

    supplement-confiance-numerique-270500.png