Lex Persona lance sa solution de signature électronique qualifiée à distance 100 % française

  • lex-persona-lance-solution-signature-electronique-qualifiee-distance-100-francais.jpg

    Lex-Persona-lance-solution-signature-electronique-qualifiee-distance-100-français
    Grâce à la qualification par l’ANSSI de son service de délivrance de certificats qualifiés en ligne et à son intégration de l’Identité Numérique La Poste, Lex Persona lance sa solution de signature électronique qualifiée. (freepik@katemangostar)
  • Le spécialiste de la signature électronique Lex Persona annonce le lancement de sa solution de signature électronique qualifiée à distance souveraine suite à l'obtention de la qualification eIDAS de l'Anssi. Cette innovation est d'ores et déjà intégrée à sa plateforme Lex Enterprise.

    Ce nouveau type de signature, proposé par Lex Persona, a été rendu possible grâce à l'obtention, en juillet 2023, de la qualification eIDAS par l’Anssi pour son service de délivrance à distance et “à la volée” de certificats qualifiés de signature électronique conformes au standard ETSI EN 319 411-2 QCP-n-qscd. Ces certificats sont valables pour une transaction de signature unique et émis sur la base d’un moyen d’identification de niveau substantiel ou élevé avec vérification d’une pièce d’identité en face à face tel que l’Identité Numérique La Poste.

    L’éditeur français Lex Persona annonce le lancement de  sa nouvelle solution de signature électronique qualifiée à distance et accessible à tous en quelques clics. Ce nouveau processus de signature proposé par Lex Persona est directement intégré à Lex Enterprise, sa plateforme transverse en mode Saas composée d'un portail et d'une API de signature 

    Sécurité juridique et simplicité d'utilisation

     “L’obtention par l’Anssi de la qualification eIDAS pour notre service de délivrance de certificats qualifiés en ligne avec notre solution Lex Enterprise est un jalon capital dans l’histoire de notre entreprise et de son équipe", affirme François Devoret, fondateur et président de Lex Persona. "Cette validation règlementaire officialise notre innovation, désormais à la disposition des entreprises et des administrations publiques qui exigent une sécurité juridique optimale pour les transactions sur internet, tout en restant simple d’utilisation". 

    Pour rappel, depuis le 1er juillet 2016, l'Union européenne, via le règlement eIDAS (qui encadre la signature électronique, l’identité numérique et les services de confiance), segmente les signatures électroniques en trois niveaux : simple, avancé et qualifié, adaptés aux enjeux et aux risques associés aux documents à signer.
     

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".

    2025-Catalogue Dématérialisation-Serda Formation