Publicité

Alerte sur les fraudes à l’identité numérique

  • identite-numerique-supplement-gratuit-archimag-fraude-documentaire.jpg

    piratage-identite-numerique-risque-danger-cybersecurite
    En 2020, la fraude en ligne a généré plus de 42 milliards de dollars de pertes. (Freepik)
  • La fraude en ligne a augmenté de façon spectaculaire au cours de la dernière décennie. Alors qu’en 2010, les pertes étaient estimées à environ 4 milliards de dollars dans le monde, elles ont atteint plus de 42 milliards de dollars en 2020. Une augmentation de plus de 1000 % ! À eux seuls, les services financiers représentent plus de 50 % des fraudes en ligne, suivis du commerce de détail et du e-commerce, particulièrement exposés au vol de données personnelles et financières. Protéger son identité numérique est ainsi devenue un enjeu crucial aujourd’hui.

    La fraude à l'identité en ligne se produit lorsque des individus utilisent frauduleusement les informations d'identification d'une autre personne pour effectuer des transactions ou accéder à des comptes en ligne. Les fraudeurs peuvent utiliser différentes techniques pour récupérer les données personnelles : 

    • Phishing : vol de coordonnées bancaires via de faux emails portant le label d’organisations de confiance ; 
    • Skimming : logiciels installés sur des terminaux de paiement pour collecter les données des cartes de crédit ;
    • Attaques en ligne : logiciels  malveillants de type malware ou spyware installés à distance sur des ordinateurs ou téléphones ;
    • Social engineering : des faux comptes d’organisations demandent aux victimes via les réseaux sociaux de divulguer leurs informations personnelles et financières.

    À retenir

    . Une étude LexisNexis publiée en 2022 indique que le montant total des pertes subies par une entreprise en fonction de la valeur réelle en dollars d'une transaction frauduleuse a augmenté par rapport aux données de 2019 de 12,3 % en Allemagne, 27,2 % en France, 34,6 % aux Pays-Bas et 41,5 % en Afrique du Sud.
    . 59% des Français ont déjà été victimes d'au moins un préjudice en ligne. Parmi eux, la fraude en ligne (12%) concerne plus d'un cas sur dix, mais seulement 9 % des sondés déclarent avoir souscrit à une assurance contre la fraude.
    . Les secteurs d'activité les plus touchés par la fraude à l’identité en ligne sont les services financiers, le commerce de détail et les télécommunications.

    Comment se protéger contre la fraude à l'identité numérique ?

    En France, Docaposte, filiale numérique du Groupe La Poste, propose depuis 2020 l'Identité Numérique La Poste, la première identité électronique française conforme au règlement européen eIDAS et 100 % gratuite. Au-delà de l’intégration future de France Identité numérique aux sites internet marchands, plusieurs types d'authentification existent pour lutter efficacement contre la fraude à l'identité en ligne:

    • L'authentification à deux facteurs : elle rend plus difficile pour les fraudeurs l’accès aux comptes en ligne en ayant uniquement le mot de passe de l'utilisateur. Elle peut être facilement intégrée à de nombreux services en ligne et est souvent disponible gratuitement.
    • La biométrie : cette technologie est considérée comme la plus sûre des méthodes d'authentification car elle est basée sur les caractéristiques uniques de l'utilisateur, qui sont difficiles à reproduire ou à imiter. Elle peut être effectuée en quelques secondes simplement en présentant la partie du corps à vérifier (reconnaissance faciale, empreintes digitales, etc.), et offre une expérience utilisateur améliorée en éliminant la nécessité de se souvenir de mots de passe complexes.
    • La vérification des antécédents est une méthode qui consiste à vérifier l'identité d'une personne en examinant son historique bancaire et pénal.

    Pour tout savoir sur les solutions existantes et lutter efficacement contre la fraude, téléchargez l'édition 2023 du Supplément Archimag entièrement dédié à cette thématique.  
     

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".

    2025-Catalogue Dématérialisation-Serda Formation