Publicité

Numérique responsable : les logiciels RSE se font une place dans les entreprises

  • numerique-responsable-logiciels-rse-font-place-dans-entreprises.jpg

    Numerique-responsable-logiciels-RSE-font-place-dans-entreprises
    L'étude d'AdVaes affirme que l'adoption croissante des logiciels ESG est "encouragée par des réglementations comme la CSRD (Corporate Sustainability Reporting Directive) pour les entreprises éligibles". (freepik)
  • Les logiciels ESG (environnement, social et gouvernance) se font une place de plus en plus grande au sein du marché des logiciels français, stimulés par les contraintes réglementaires et la maturité RSE des entreprises.

    L'adoption de solutions dédiées à la RSE (responsabilité sociétale des entreprises) et au numérique responsable tend à se généraliser dans les organisations. Selon une étude d’AdVaes, cabinet spécialisé dans le numérique responsable, les logiciels ESG (environnement, social et gouvernance) devraient croître de 26 % par an sur le marché entre 2024 et 2027 en France. Aujourd’hui, plus de la moitié des DSI et responsables RSE (55 %) affirment utiliser ces solutions dédiées à l'automatisation de la collecte des données utiles, à l'évaluation des impacts environnementaux, au reporting, au suivi et au pilotage des actions qui en découlent pour gérer l'ensemble ou une simple partie des aspects ESG de leurs missions. Un chiffre qui devrait grimper à 86 % d’ici 2027. 

    Pression réglementaire pour la RSE

    Pourquoi un tel engouement pour les logiciels ESG ? Selon Advaes, différents facteurs poussent les entreprises à se tourner vers ces solutions, notamment les pressions réglementaires pour près d'une organisation sur deux (49 %), loin devant l'augmentation de la maturité des entreprises sur ces sujets (17 %) ou les demandes de transparence de la part des clients (9 %).

    Usages des logiciels dédiés à la RSE

    Par ailleurs, l’étude affirme que “le foisonnement de solutions et les maturités variables des organisations en matière d’ESG rendent difficile la compréhension de ce marché”. En effet, le cabinet liste une série de quatre grandes tendances dans l’utilisation des logiciels ESG par les entreprises, correspondant toutes à des besoins différents : 

    - 60 % utilisent des logiciels pour effectuer le reporting ESG de leur organisation ; 
    - 58 % y recourent pour évaluer l'impact environnemental de leurs activités IT et/ou réaliser le bilan carbone associé ; 
    - 44 % automatisent la collecte de données utiles, via des micro-services, des API, et des algorithmes ; 
    - 38 % optimisent des opérations IT afin de réduire l'empreinte environnementale de leurs actifs informatiques.

     L'étude révèle que si ce marché est estimé à environ 290 millions d’euros en 2024 (soit moins de 1 % du marché global des logiciels et services numériques en France), il devrait se rapprocher des 600 millions d’euros en 2027.

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".