Publicité

86 % des internautes Français sont présents sur un réseau social

  • Réseaux sociaux.jpg

    Facebook, YouTube et Twitter en tête des réseaux les plus connus des internautes (DR)
  • Les Français plébiscitent les réseaux sociaux mais y ont consacré moins de temps en 2013.

    86 % des internautes français se déclarent membres d'au moins un réseau social. Un chiffre en hausse de 4 % par rapport à 2012 mais qui cache une autre tendance : le temps passé sur les réseaux sociaux est en baisse.

    Selon le baromètre annuel publié par l'IFOP, les trois réseaux sociaux les plus connus sont Facebook (97 %, + 2 points), YouTube (95 %, + 1 point) et Twitter (94 %, + 5 points). Viennent ensuite Skype (89 %), Google+ (87 %), Dailymotion (86 %) et Copains d'avant (84 %).

    Du côté des réseaux sociaux professionnels, LinkedIn maintient sa place de leader (47 %, + 14 points) devant son concurrent français Viadeo (36 %, + 5 points).

    Pratique réelle

    L'IFOP distingue la notoriété des réseaux sociaux et leur pratique réelle par les internautes. Ainsi, si Facebook est connu par 97 % des internautes français, seulement 63 % d'entre eux possèdent un compte. Moins de la moitié des membres Facebook (46 %) s'y connecte chaque jour.

    Quant à Twitter, son taux de notoriété est très élevé (94 %) mais seuls 17 % des Français disposent d'un compte en 2013 ; et seulement 19 % des Twittos se connectent quotidiennement.

    Selon l'IFOP, les internautes adressent un certain nombre de critiques aux réseaux sociaux : crainte pour leurs données personnelles (60 %), rejet de la publicité en masse (44 %). Pour autant, une majorité de 55 % ne souhaite pas se désinscrire d'un ou plusieurs réseaux sociaux dont ils font partie.

    Mais la curiosité pour les réseaux sociaux est peut-être en train de s'émousser : seulement 5 % des internautes pensent s'inscrire sur un nouveau réseau dans les prochains mois.

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Saison 2, Ép. 9 - Sommes-nous devenus accros aux algorithmes ? Aux recommandations de nos réseaux sociaux ou encore aux IA génératives qui se démocratisent depuis plus d'un an ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Luc de Brabandère. Il se définit comme un philosophe d’entreprise, un mathématicien, un professeur, mais aussi un heureux grand-père et un Européen convaincu. Ses multiples casquettes nourrissent ses divers travaux. Luc de Brabandère est notamment l'auteur de "Petite Philosophie des algorithmes sournois", publié aux éditions Eyrolles en octobre 2023. Pour le podcast d'Archimag, il nous livre ses réflexions sur les algorithmes et revient sur son parcours atypique.
    Publicité